QUEBEC  |   FORUM  |   PETITES ANNONCES  |   GALERIE PHOTO  |   LEXIQUE  |
  ACCUEIL
  

TOP TEN NETBOXE 2016

Nous vous présentons la vingt et unième édition du Top Ten NetBoxe, réalisée avec le concours des correspondants NetBoxe et de la presse spécialisée. Comme les années précédentes, deux classements distincts ont été réalisés : le Top Ten "Monde" et le Top Ten "France".

TOP TEN MONDE 2016
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Andre Ward
Terence Crawford
Vasyl Lomachenko
Gennady Golovkin
Roman Gonzalez
Carl Frampton
Saul Alvarez
Shinsuke Yamanaka
Jermall Charlo
Sergey Kovalev
288
274
248
230
224
208
170
96
94
86


L’invaincu Andre Ward est notre lauréat 2016, il s’impose pour la seconde fois en tête du Top Ten NetBoxe. En 2011 après son indiscutable victoire dans le fameux tournoi "Super Six" des poids super-moyens, l’Américain avait été plébiscité par nos votants, c’est plus serré cette fois ci. Cette année 2016 aura été celle du renouveau pour André Ward, après être plus ou moins disparu des rings pendant deux ans, l’Américain est revenu avec un objectif en tête : s’imposer dans la catégorie supérieure, celle des poids mi-lourds. Ward a d’abord disposé aisément de l’invaincu S. Barrera en gagnant pratiquement tous les rounds. S’il a parfois paru rouillé par l’inactivité, il aura largement fait la différence grâce à sa classe naturelle associée à sa vitesse d'exécution. Sa montée en puissance s’est poursuivie cet été avec un nouveau succès aux points face au Colombien A. Brand. Un méga choc face à Sergey Kovalev, l’indiscutable champion du monde de la catégorie, devenait dès lors inéluctable. Ward ne partait pas favori et cela se vérifiât rapidement au second round quand il se retrouvait au sol sur un coup de l’ogre russe. Mais l’ex-champion olympique est de la lignée des grands, inlassablement il reprenait pieds, puis faisait face pour prendre les points round après round et finalement s’imposer par la plus petite des marges devant Kovalev. Comme toujours dans ce genre de combats serrés où l'interprétation et la sensibilité de chacun influencent sa vision, il y eut les interminables controverses d’après verdict, un peu comme il y a prés de trente ans après le célèbre Hagler vs Léonard. Ward emporte l’adhésion en 2016 et un combat revanche avec Kovalev en 2017 serait souhaitable et il a fort à parier que ce serait encore un sommet pugilistique.


Le second de notre classement n’est autre que l’Américain Terence Crawford qui fut notre lauréat en 2014. L’invaincu Crawford a encore fait une forte impression lors des ses trois championnats mondiaux. H. Lundy n’aura fait illusion qu’un round avant d’être stoppé au cinquième. Le surdoué américain a ensuite marqué les esprits en surclassant le champion WBC, l’invaincu ukrainien Viktor Postol. Certains observateurs pensaient que la taille et le style si particulier de Postol seraient de nature à mettre en danger Crawford. Il n’en fut rien, l’Ukrainien fut impuissant devant la variété, l’imagination et la vitesse de Crawford. Une nouvelle démonstration de boxe et d’efficacité face à John Molina Jr au début du mois confirma l’immense classe de l’Américain. Avec cette éclatante victoire, Terence Crawford démontre, s’il en était encore besoin, qu’il est l’un des cracks de la décennie avant peut être encore mieux car on se prend à rêver de la montée de Crawford en poids welter.

LES VOTANTS

Fabrice Allouche (beIN Sports), Thierry Raynal (Le Courrier Picard), Jean Charles Bares (L’Equipe), Arnaud Romera (France 2), Guillaume Lagnel (SFR Sport 5), Michel Beuville (NetBoxe), Vincent Massot (NetBoxe), André Cotiniaux (NetBoxe), Xavier Favreau (NetBoxe), Clement Alquier (NetBoxe), Christian Defauwes (NetBoxe).

LA METHODE
Chacun d'eux a classé 10 boxeurs dans les deux catégories, le classement se faisant ensuite par addition des points attribués.


Vasyl Lomachenko complète notre podium, c’est dire si le prodige Ukrainien a impressionné les observateurs en 2016. Seulement huit combats pros à son actif dont deux championnats WBO des poids super-plumes disputés et gagnés cette année. Gagnés avec une telle facilité déconcertante que les superlatifs vont bientôt manquer pour qualifier Lomachenko. Véritable extraterrestre de la boxe, Lomachenko sait tout faire, R. Martinez et Nicholas Walters, pourtant deux durs à cuire qui en avaient vu d’autres n’ont pas existé avant d’être battus avant la limite. Martinez fut anéanti par un sublime KO alors que Walters préféra renoncer tant il était impuissant et qu’il sentait que la punition arrivait. Vasyl Lomachenko a tout pour devenir la nouvelle coqueluche des fans du monde entier et le boxeur le plus attractif des années à venir.

Gennady Golovkin échoue au pied du podium, pourtant le Kazakh est l’un des boxeurs les plus spectaculaires du moment, seulement il souffre d’une adversité bien loin de son niveau.
L’inconnu Dominic Wade et Kel Brook le welter bodybuildé n’étant pas des rivaux susceptibles d’offrir une opposition à ce dur champion. Enfin un duel de poids moyens est annoncé en 2017 pour Golovkin qui recevra la réplique de D. Jacobs avant un possible affrontement avec Saul Canelo Alvarez, enfin espérons le.

Roman Gonzalez couronné numéro 1 en 2015, a été moins en vue cette année malgré le fait qu’il ait défendu victorieusement une dernière fois son titre WBC des poids mouche et acquis une nouvelle consécration dans une quatrième catégorie de poids . Arroyo s’est bien défendu devant le prodigieux "Chocolatito" et Carlos Cuadras a opposé une résistance acharnée au Nicaraguayen avant de devoir s’avouer vaincu et perdre sa couronne WBC des poids super-mouche qu’il défendait pour la huitième fois. R. Gonzalez voudra confirmer en 2017, on salive par avance à l’idée d’une rencontre avec Naoya Inoue, le phénomène japonais détenteur de la version WBO.

Carl Frampton est sixième, on aurait pu penser qu’il serait classé plus haut après ses deux exploits réalisés cette année. En Février il bat Scott Quigg pour une unification (IBF/WBA) partielle en poids super-coq puis en Juillet à New York, il détrône l’invaincu Léo Santa Cruz champion WBA des poids plume après un superbe combat . C. Frampton s’est imposé par décision partagée et par décision majoritaire à l’issue de ces deux chocs, ceci explique en partie son classement.

Saul Alvarez prend la septième place, la super star de la boxe réalise une année en demie teinte, toujours ternie par l’abandon de sa ceinture WBC des poids moyens . Deux combats remportés avant la limite en 2016 et une reconquête d’un titre WBO en poids super-welter. En 2017, on attendra de "Canelo" qu’il rencontre la crème des super-welters ou qu’il se frotte enfin à Gennady Golvkin.

La suite du classement est constituée par le Japonais Shinsuke Yamanaka qui a conservé deux fois son titre WBC des poids coq, en infligeant notamment un KO au Panaméen Anselmo Moreno. Jermall Charlo fait une entrée remarquée dans le Top Ten, avec deux défenses victorieuses de son titre IBF des poids super-welters, il s’affirme désormais comme un sérieux rival pour S. Alvarez en vue de la suprématie mondiale de la catégorie.

Sergey Kovalev clôt ce Top Ten, le Russe n’a probablement pas dit son dernier mot, il faudra compter encore avec lui en 2017.

TOP TEN FRANCE 2016
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Karim Guerfi
Guillaume Frenois
Yvan Mendy
Vincent Legrand
Cédric Vitu
Hassan  N’Dam
Maiva Hamadouche
Johann Duhaupas
Michel Soro
Maxime Beaussire 
226
212
202
184
180
178
160
154
124
114


Le Top Ten Français 2016 est totalement bouleversé et certains boxeurs disparaissent ou reculent dans ce classement.
Notre lauréat 2016 est Karim Guerfi. Incontestablement, le manosquin a réalisé l’exploit de l’année en allant détrôner Ryan Farrag le champion d’Europe des poids coq dans son antre de l’Echo Arena à Liverpool. L’Anglais avait pris K. Guerfi de haut, le qualifiant de quantité négligeable ou de formalité à remplir, le combat fit redescendre R. Farrag du piédestal où il s’était auto installé. "Guepardo" Guerfi domina son rival en le contrant systématiquement à chaque fois qu’il se jetait à l’attaque. Au troisième round, Guerfi plaçait une combinaison des deux mains ponctuée d’un magnifique crochet gauche à la mâchoire de Farrag qui s’écroulait. Compté et incapable de reprendre le combat, l’ Anglais était arrêté par l’arbitre. Techniquement et tactiquement le Français a réalisé le combat parfait ce soir là pour reconquérir un titre Européen qu’il avait déjà détenu en 2013. Karim Guerfi semble arrivé à maturité et paré pour des objectifs internationaux plus relevés.

Notre second est Guillaume Frenois qui à force de persévérance est enfin parvenu à décrocher un titre Européen qui se refusait à lui. Le sympathique "Gui-Gui" a conquis le Graal continental des poids super-plume à l’issue d’un combat rondement mené et de haute tenue devant Samir Ziani. En parvenant à contenir la fougue du jeune Ziani puis à remiser, Frenois a construit sa victoire comme il a mené sa carrière, avec intelligence et opiniâtreté. A 33 ans, Guillaume Frenois a encore de beaux jours devant lui.

Le podium est complété par Yvan Mendy, un habitué de notre Top Ten. Encore une année sans fioritures pour "Le lion" de Pont Sainte Maxence qui avec deux ceintures conquises, garnit encore un peu plus un palmarès déjà bien fourni. Yvan Mendy mériterait de passer à l’étage au dessus tant son potentiel semble immense. Il souffre malheureusement d’être trop bon et beaucoup de champions craignent ce talentueux boxeur, espérons pour Yvan que 2017 soit l’année de la consécration.

Notre quatrième est l’invaincu Vincent Legrand, le nouveau champion d’Europe des poids mouche . Il a suppléé au palmarès Thomas Masson son camarade de club blessé et contraint par l’EBU à laisser son titre. Le jeune Legrand n’a pas laissé passer cette première chance même si l’expérimenté et rusé Valery Yanchy ne lui a pas facilité la tâche. Plus tôt dans l’année, V. Legrand avait disputé et remporté trois autres combats. Gérard Teysseron son promoteur et Joel son père entraîneur réfléchissent déjà à l’avenir du jeune champion, une défense de titre est à l’étude.

Cédric Vitu souffre de son inactivité en 2016, un seul combat en Mars pour une défense par dérogation de son titre européen des poids super-welters face à l’Espagnol Ruben Varon expédié en quelques coups de poings. "Titi" Vitu a joué de malchance en n’étant pas épargné par les mauvais coups du sort. Une blessure d’ Isaac Real son challenger officiel à une semaine du combat puis un tympan perforé du Français ont reporté à nouveau un combat qui devrait enfin se dérouler fin Janvier à Paris. Mauvaise année pour Vitu sur le ring mais meilleure en coulisses puisque le Français est classé N°4 WBC/IBF et qu’il a été distingué par l’EBU.

Hassan N’Dam est classé sixième, il a combattu victorieusement quatre fois en 2016. Sa dernière victoire pour une ceinture WBA interim a connu un certain retentissement avec un spectaculaire et splendide KO réussi sur Alfonso Blanco en 21 secondes. Hassan N’Dam avait réussi l’exploit de se qualifier pour les JO mais son aventure olympique s’est malheureusement soldée par un fiasco.

Maiva Hamadouche complète notre classement, elle aurait mérité de figurer plus haut avec quatre victoires en 2016, dont une pour une ceinture WBC Silver et surtout pour un titre mondial IBF des poids super-plume décroché en Novembre à Paris face à la très bonne Américaine Jennifer Salinas. La boxe féminine pro a décidément du mal à convaincre en France et nous le regrettons fortement.

Johan Duhaupas avait magnifiquement débuté l’année en alignant deux victoires dont une de prestige avant la limite aux dépens de Robert Helenius en Finlande. Malheureusement Duhaupas vient de s’incliner lourdement par KO devant le Russe A. Povetkin.

Michel Soro était notre lauréat en 2015, il dégringole dans notre classement et Maxime Beaussire clôt un Top Ten 2016 décidément plein de surprises.

Michel Beuville, le 21 Décembre 2016

Derniers articles

Ca va cogner à l'institut national du judo !
26/03/17 - M. Beuville

6 combats pros vendredi 31 à St Nazaire
24/03/17 - A. Cotiniaux

Golovkin - Jacobs: Le punch va parler
12/03/17 - P. GIBERSZTAJN

Haye-Bellew: Règlement de compte à l'O2
03/03/17 - P. Gibersztajn

Première défense de Guillaume Frenois vendredi
28/02/17 - A. Cotiniaux

Conférence de presse et pesées des WSB
22/02/17 - P. Girod

Conférence de presse de DN Challenge à Trouville
22/02/17 - M. Beuville

Gala BC Bufi(Bel) ce 12/2
11/02/17 - C.

Gala Elite Enghien ce 11/2-Belgique
11/02/17 - C.

Grand Gala à Roosdaal (BEL) 10/2/17
10/02/17 - C.

Résultats du Gala d'Ingelmunster ( Flandre O.-BEL)
08/02/17 - C.

F.Patera s'empare du titre WBC MED chez lui
08/02/17 - C.

Gala à Ingelmunster(Bel) ce samedi 4/2
04/02/17 - C.

Gala de St Truiden (Bel) ce 4/2
03/02/17 - C.

SFR Sport met le paquet sur la boxe !
02/02/17 - P. Girod

Championnat d’Europe ce samedi à Lille
20/01/17 - C. Merlen

Présentation du Gala BC Asse (Belgique) ce 21/1
18/01/17 - C.

The Main Event 2 samedi à Levallois-Perret
15/01/17 - A. Cotiniaux

S. Jah pour le titre belge féminin ce 15/1
12/01/17 - C.

Les combats rêvés en 2017
08/01/17 - V. Massot

L'année 2016 de la boxe en France
25/12/16 - M. Beuville

Oscars et flops de l'année 2016
25/12/16 - P. la

Top Ten NetBoxe 2016
21/12/16 - M. Beuville

Lomachenko vs Walters, le combat de l'année !
21/11/16 - M. Beuville

Saunders-Akavov et Flanagan-Cruz à Cardiff
21/11/16 - A. Cotiniaux

Gala de démonstration Handiboxe
20/11/16 - P. Girod

Kovalev vs Ward: Qui sera Pound for Pound ?
15/11/16 - M. Beuville

The Main Event : Du lourd à la Halle Carpentier !
05/11/16 - M. Beuville

Vincent Legrand à la conquête de l'Europe
04/11/16 - M. Beuville

Hommage aux Boxeuses et Boxeurs Olympiques
21/10/16 - P. Girod

boxe en France
boxe dans le monde
les partenaires
memorabilia
Copyright © NetBoxe.com (1996-2017) - Informations légales - Email : contact@netboxe.com