QUEBEC  |   FORUM  |   PETITES ANNONCES  |   GALERIE PHOTO  |   LEXIQUE  |
  ACCUEIL
  

OSCARS ET FLOPS DE L'ANNEE 2016

L'année 2016 s’achève et même si elle ne fut pas un exceptionnel cru, certains événements et combats ont permis aux passionnés de vivre une plaisante année. Comme tous les ans, la rédaction de NetBoxe revient sur les faits et les acteurs marquants de ces douze derniers mois.

Le boxeur de l'année
André Ward



André Ward s'impose comme le boxeur de cette année, avec le retrait de F. Mayweather et l’avènement de nouvelles mégas stars US on attendait avec impatience le retour de "SOG", synonyme de grands combats au pays de la boxe mondiale. Ward est réapparu en 2015 puis a confirmé en 2016 avec une montée remarquée en poids mi-lourd. Ses débuts en moins de 79,379 kgs rassurèrent ses supporters sur le potentiel athlétique et pugilistique du champion américain. Comme à ses plus beaux jours, Ward domina ses rivaux pour ne leur laisser que des miettes, on pouvait douter qu'il soit prêt pour le combat contre le roi de la catégorie, l'invaincu terreur Sergey Kovalev !
Ward s'impose à l'issue d'un combat éprouvant et il s'installe définitivement dans le gotha des grands champions olympiques devenus champions du monde pros.

Le combat de l'année
Salido vs Vargas



L'adage veut qu'il faut être deux pour faire un grand combat, c'est vrai ! Il est aussi très répandu de voir les meilleurs duels sortir d'oppositions de styles, c'est encore vrai! Mais rien de tel qu'une bonne vraie partie de "à toi à moi" entre guerriers mexicains pour définir le meilleur combat de cette année 2016 !
La guerre que se sont livré Francisco Vargas et Orlando Salido en juin dernier n'a rien à envier aux duels toujours épiques entre compatriotes de très haut niveau. Dans la lignée des Marquez vs Vazquez, l'opposition de Salido vs Vargas est difficile à narrer, nous ne pouvons que vous invitez à la visionner... Amoureux de la grande technique à la Hearns vs Hill ou Mccallum vs Toney passez votre chemin !
Le KO de l'année

Vasyl Lomachenko vs Rocky Martinez



Pour s'octroyer le titre WBO des poids super-plumes, le virtuose ukrainien a été une nouvelle fois étincelant et a conclu le combat de façon très spectaculaire au cinquième round en enchaînant un uppercut du gauche avec un crochet droit à la face, foudroyant le Porto-Ricain ! Martinez n'était pourtant pas le premier venu, lui qui n'avait perdu qu'une seule fois avant la limite sur un terrible coup au corps du redoutable puncher Mikey Garcia.
Nous avons également eu une très forte pensée pour l'extraordinaire KO réussi par Hassan N'Dam devant Alfonso Blanco, après seulement vingt-et-une secondes de combat !

Le vol de l'année
Darleys Perez vs Maurice Hooker



En sous-carte du choc entre Sergey Kovalev et Andre Ward, la T-Mobile Arena a été le théâtre d'un vol éhonté. L'ancien champion WBA des poids légers Darleys Perez (évoluant désormais dans la catégorie supérieure depuis sa défaite par KO devant Anthony Crolla) avait en effet administré une véritable leçon de boxe à l'espoir américain Maurice Hooker tout au long de dix rounds plutôt plaisants. Le Colombien eut pourtant la très désagréable surprise d'entendre que la décision des juges était un nul partagé, le privant ainsi d'une victoire qui paraissait incontestable. Honteux !

La révélation de l'année
Oleksandr Usyk



Notre attention s'est portée sur l'Ukrainien Oleksandr Usyk (11-0-0, 10 KO) qui a 29 ans était jusqu'alors connu chez les amateurs devenant champion du monde des lourds en 2011 à Bakou et champion Olympique à Londres en 2012 chez les - 91 kgs. Né le 17 janvier 1987 à Simferopol RSS et mesurant 1m90 pour 198cms d'allonge, Oleksandr a fait ses débuts chez les professionnels le 09/11/13 au Sport Palace de Kiev s'imposant par KO à la cinquième reprise, après une nouvelle victoire le mois suivant, Usyk est invité le 26/04 suivant en Allemagne en ouverture du championnat du monde de Wladimir Klitschko vs Alex Lepai et sa prestation ne passe pas inaperçue, enchaînant ensuite de nouvelles victoires, la plupart au Sport Palace de Kiev.
Le 17 septembre dernier, il est désigné pour son seulement dixième combat, challenger pour la ceinture WBO des lourd-légers afin d'affronter le champion polonais invaincu Krzysztof Glowacki à l'Ergo Aréna de Gdansk. Sur de lui, Usyk se montre d'entrée très entreprenant, un excellent coup d'œil, une gestuelle et des déplacements hors normes pour un gaillard de 91 kgs, de bons appuis lui permettant de connecter de puissantes frappes et aussitôt de se mettre hors de portée de Glowacki qui, bien que restant très dangereux est dominé. Le combat est engagé et de très haut niveau, Oleksandr est déclaré vainqueur à l'unanimité 117/111--119/109--117/111. Samedi dernier, et cette fois en Californie à l'occasion de la dernière de Bernard Hopkins, Usyk étrenne brillamment sa ceinture en mettant KO Thabiso Mchunu à la neuvième reprise lui faisant visiter le tapis trois fois.
Maintenant très convoité, Oleksandr devrait effectuer sa prochaine défense le 18 mars prochain face à un adversaire restant à désigner, et ce au Madison Square Garden de New-York à l'occasion du championnat du Monde des poids moyens qui opposera Gennady Golovkin à son challenger officiel Daniel Jacobs.

Le coup de cœur de l'année
Vasyl Lomachenko et Katsunari Takayama



Les coups de cœur NetBoxe sont l'expression de ce qui nous a marqué pour diverses raisons au cours de l'année écoulée. Nous commencerons par l'aîné des boxeurs que nous souhaitons distinguer.
En effet, comment ne pas évoquer le pugiliste nippon Katsunari Takayama (31-8, 12 KO). Ce dernier âgé de 33 ans aura mis cinq années à atteindre le niveau mondial. Dans la plus petite catégorie (ndlr, les poids paille) où il est difficile de durer, nous ne pouvons que mettre en avant ses onze années écoulées depuis sa première prise de titre. Désormais, ce dernier aura glané le titre de chaque fédération !
Notre second coup de cœur de l'année est le boxeur prodige Vasyl Lomachenko. Ce multiple champion des rangs amateurs est désormais un incontournable champion dans les rangs professionnels. Deux combats durant 2016 et deux victoires avant la limite dont le KO de l'année NetBoxe et une démonstration dégoûtant son opposant d'un soir, Nicholas Walters. La nature ayant horreur du vide, la disparition du génie Ali coïncide avec l’avènement du génial Ukrainien !

La surprise de l'année
Jessie Magdaleno



La surprise de l’année revient au combat de Nonito Donaire (37-4, 24 KO) contre Jessie Magdaleno (24-0, 17 KO). On pensait le Philippin revenu dans la course depuis qu’il était redescendu en poids super-coqs, la catégorie qui lui allait le mieux. Depuis sa défaite contre Walters, Donaire a enchaîné quatre victoires dont trois par KO en glanant au passage la ceinture WBO de la catégorie, le « filipino flash » était de retour. Mais le 5 novembre dernier le challenger Jessie Magdaleno créa la surprise en prenant systématiquement le champion de vitesse. Lors des échanges, Donaire semble démuni, frustré, incapable d’imposer sa puissance, le glas de la retraite serait-il en train de sonner ? Toujours est-il que c’est un Magdaleno étonnamment dominateur qui est devenu champion WBO des super-coqs ce soir-là d’une bien belle manière.

Le flop de l'année
Tyson Fury



Le flop revient cette année au jeune Tyson Fury (25-0, 18 KO), dernier vainqueur de l’ancien champion du monde incontesté Wladimir Klitschko. Le britannique avait créé la surprise l’année dernière en détrônant l’indéboulonnable ukrainien, la revanche semblait inévitable pour l’année 2016. Puis vint les multiples reports de combats pour blessures, une sombre affaire de dopage qui entacha le match aller et un nouveau champion visiblement très préoccupé à faire la fête. L’espoir de voir le combat se concrétiser devenait de plus en plus flou jusqu’à ce que l’on diagnostique à Fury une addiction à la cocaïne, le fléau des boxeurs a définitivement enterré le combat. On parlera même d’une retraite définitive pour le boxeur de seulement 28 ans. S’en suivra alors la dispersion des trois ceintures que Klitschko s’était acharné à réunir pendant toutes ces années, laissant la boxe poids lourd sans taulier, dans un marasme sans nom.

Le déclin de l'année
Amnat Ruenroeng



L'année 2016 fut tellement noire pour le Thaïlandais Amnat Ruenroeng que celui-ci a décidé de revenir au Muay Thai ! Et pour cause : en mai, il perdit sèchement son titre IBF des poids mouches par KO à la quatrième reprise devant l'excellent philippin John Riel Casimero. Qualifié pour les Jeux Olympiques de Rio dans la catégorie des poids légers, il s'incline avant la limite dès le deuxième tour, corrigé par notre représentant (et futur médaillé d'argent) Sofiane Oumiha !
Deux défaites improbables alors que Ruenroeng nous avait jusqu'alors habitué à s'imposer par tous les moyens, avec un style bien souvent irrégulier et peu agréable pour les spectateurs. Pas sûr que le Thaïlandais manque à beaucoup de passionnés...

La mauvaise nouvelle de l'année
Ces chers disparus



Le plus grand nous a quitté, Mohammed ALI s'en est allé après des années de lutte contre la maladie de Parkinson et c'est la planète boxe qui se retrouve orpheline. ALI aura révolutionné les poids lourds en "dansant" et virevoltant comme un poids moyen, en adoptant un style avec les mains en bas quand dans cette catégorie un seul coup peut être fatal. Au delà de la boxe, ALI aura marqué de son empreinte la société Américaine avec des prises de position politiques et un engagement de tous les instants contre la discrimination raciale. ALI le génie et l'idole d'une grande majorité du monde de la boxe a rejoint au ciel Joe Frazier son grand rival des années 70, ils referont probablement leurs épiques matchs, mais sur terre ALI demeurera éternel dans notre mémoire...
Le grand Aaron Pryor et Bobby Chacon, l'inoubliable guerrier nous ont quitté ainsi que Pedro "Perico" Fernandez, l'un des plus célèbres boxeurs Espagnols. Le jeune Mike Towell tragiquement parti après un dur combat, le jeune (23 ans) Alejandro Gonzalez Jr ex rival de K. Guerfi a été assassiné tandis qu'Ed Brown, espoir invaincu des poids welter, a péri suite à un coup de feu. Alex Stewart dur puncheur des années 80/90 et le populaire Marcel Pigou nous ont aussi quitté en 2016.
Une pensée émue aussi pour Eduard Gutknecht, l'ex champion d'Europe des poids mi-lourd, toujours en train de se battre pour sa survie après un combat devant Georges Groves, nous clôturerons cet article en souhaitant son prompt rétablissement...

Par la rédaction de NetBoxe, le 25 Décembre 2016

Derniers articles

Conférence de presse Asloum Event/ SFR Sport
12/06/17 - P. Girod

Conférence de presse ''Boxing For Legend''
07/06/17 - M. Beuville

C. Vitu et M. Kone honorés par l'EBU !
06/06/17 - M. Beuville

Quelle stratégie pour Yoka ?
03/06/17 - J. LAMBERT,

Pesée et conférence de presse ''La Conquête''
01/06/17 - P. Girod

Tony Yoka : La conquête débute à Paris !
28/05/17 - M. Beuville

CDM IBF des Welter Brook vs Spence samedi 27
22/05/17 - A. Cotiniaux

Gala Essalem-GMG à Verviers 20/5
20/05/17 - C.

Pour eux c’est l’Amérique !
19/05/17 - J. LAMBERT,

G. Teysseron fête ses 20 ans à Pont-Audemer
17/05/17 - M. Beuville

The Main Event 3: Sept titres à l'affiche !
14/05/17 - M. Beuville

N’Dam au pied du Murata, le Monde pour Soro
12/05/17 - P. GIBERSZTAJN,

Exposition photos de Didier Eudes à Cherbourg
03/05/17 - M. Beuville

La DER de Damien Martin le 29 à St Malo
23/04/17 - A. Cotiniaux

Kitschko - Joshua: Choc de générations à Wembley
23/04/17 - M. Beuville

The Main Event 3
20/04/17 - C. MK

Michel Soro pour confirmer
17/04/17 - P. GIBERSZTAJN,

Attou vs Beaussire: Les forces en présence
13/04/17 - M. Beuville

Attou vs Beaussire: la conférence de presse
11/04/17 - M. Beuville

Ca va cogner à l'institut national du judo !
26/03/17 - M. Beuville

6 combats pros vendredi 31 à St Nazaire
24/03/17 - A. Cotiniaux

Golovkin - Jacobs: Le punch va parler
12/03/17 - P. GIBERSZTAJN

Haye-Bellew: Règlement de compte à l'O2
03/03/17 - P. Gibersztajn

Première défense de Guillaume Frenois vendredi
28/02/17 - A. Cotiniaux

Conférence de presse et pesées des WSB
22/02/17 - P. Girod

Conférence de presse de DN Challenge à Trouville
22/02/17 - M. Beuville

Gala BC Bufi(Bel) ce 12/2
11/02/17 - C.

Gala Elite Enghien ce 11/2-Belgique
11/02/17 - C.

Grand Gala à Roosdaal (BEL) 10/2/17
10/02/17 - C.

Résultats du Gala d'Ingelmunster ( Flandre O.-BEL)
08/02/17 - C.

boxe en France
boxe dans le monde
les partenaires
memorabilia
Copyright © NetBoxe.com (1996-2017) - Informations légales - Email : contact@netboxe.com