QUEBEC  |   FORUM  |   PETITES ANNONCES  |   GALERIE PHOTO  |   LEXIQUE  |
  ACCUEIL
  

CEDRIC VITU : L' INCONTESTABLE CHAMPION !

S’il y avait encore quelques sceptiques par rapport au talent et aux aptitudes de Cédric Vitu (45-2, 18 KO), ils auront probablement revu leur position après le formidable championnat d’Europe livré par le Français ce soir au palais des sports Marcel Cerdan . Opposé au dur Espagnol Isaac Real (16-2-1, 9 KO) pour une troisième défense, Vitu a monté son niveau d’un cran pour s’installer définitivement au rang d’indiscutable Champion et comme l'incontestable leader de la boxe professionnelle tricolore.
On connaissait le Cédric Vitu admirable styliste à la technique épurée, le public a découvert un boxeur capable de se transformer en guerrier pour rendre coups pour coups, capable de puiser au plus profond de lui même et se transcender pour revenir de l’enfer et imposer sa loi… Le combat fut éprouvant et dur, la victoire n’en est que plus belle.

"Titi" le clamait, il était fin prêt. Malgré une inactivité de prés d’un an et deux reports dus à des blessures, il était sûr de sa force, conscient de ses moyens et optimiste. Probablement une manière d’évacuer l’énorme pression qui pèserait sur ses épaules au moment d’enjamber les cordes du ring.
Indéniablement il s’agissait d’un combat couperet pour Cédric Vitu ; perdant et son avenir pugilistique s’annonçait des plus sombres et incertains avec de légitimes ambitions envolées. Ce qui rehausse d’autant plus la performance de ce soir , c’est qu’elle ait été accomplie dans ce contexte, avec cette épée de Damoclès au dessus de la tête.
Dès les premiers échanges, c’est Vitu qui prenait le centre du ring, on pensait que le champion d’Europe attendrait son challenger pour le contrer, le camp Vitu avait opté pour une autre stratégie. Réal semblait perturbé par la tactique du Français, il n’osait pas s’engager et le Français s’adjugeait facilement les deux premiers rounds. L’Espagnol s’enhardissait au troisième round, Vitu maîtrisait ses velléités offensives, Real se jetait et le Français lisait sa boxe. Pourtant à la fin de cette reprise, c’était la stupeur dans la salle, Vitu prenait une droite à la mâchoire et il allait au tapis, relevé rapidement et compté juste quand le gong retentissait. L’Espagnol venait de frapper un grand coup et la question se posait : C. Vitu allait-il avoir les ressources mentales et physiques pour surmonter ce terrible coup du sort ? En fait plus de peur que de mal, "Titi" Vitu a vite récupéré et dés les premières secondes de la quatrième reprise, il reprenait la boxe qui lui avait réussi lors des six premières minutes du combat. Les reprises passaient, Real ne renonçait pas, il songeait à refaire le coup du troisième mais il n’y parvenait pas.

Tout en demeurant dangereux avec ses lourdes frappes, l’Espagnol n’était pas assez actif et le Français remisait en montrant une bien belle vitesse d’exécution. Cédric passait deux magnifiques uppercuts au septième round et il gratifiait le public de gestes de grande classe lors d’une huitième reprise qu’il maîtrisait techniquement . Alors que le Français semblait avoir fait le plus dur pour conserver son titre, il connaissait un coup de moins bien physiquement et Real en profitait pour revenir dangereusement.
L’Espagnol se montrait pressant, le onzième round était dur pour Vitu qui montra alors pourquoi il est devenu un vrai champion. Isaac Real était sur lui, il tentait de le frapper sous tous les angles mais le Français serrait les dents comme le lui criait Jean Christophe son entraîneur et père...Real jetait toutes ses forces dans ce dernier baroud d’honneur et il restait encore trois minutes. Un douzième et dernier round de folie au cours duquel tout aurait pu basculer, Real se sachant en retard attaquait à tout va et il parvenait à toucher durement le champion d’Europe mais immédiatement après c’était Vitu qui plaçait un superbe crochet gauche au menton de Real, l’Espagnol était à deux doigts de tomber. Cette fois la messe était dite, Cédric Vitu conservait son titre et démontrait qu’il était un bien beau et véritable champion. "Je suis fier, je remercie tous ceux qui me suivent et m’encouragent. J’ai traversé des périodes difficiles et il va falloir encore travailler car j’ai pris des coups inutiles" déclarait ensuite le champion d’Europe au micro de Canal+ Sport qui diffusait la réunion.

Quel sera désormais l'avenir de Cédric Vitu ? Le Français est classé mondialement, il devrait encore grignoter au sein du WBC, sera ce suffisant pour s'imposer comme challenger obligatoire ou défendra t-il encore son titre Européen? Il a indéniablement marqué des points ce soir. A suivre...

Au cours de cette soirée concoctée par Malamine Kone, Maiva Hamadouche (15-1, 12 KO) a conservé son titre IBF des poids super plume en démolissant round après round la Bulgare Milena Koleva (9-7-1, 3 KO).

Un premier round perdu de peu par la Française et la tornade se mit en route avec un incessant débit de coups qui s’abattait sur Koleva. La Bulgare avait de belles réactions mais pour un coup réussi, elle en recevait dix en retour. Koleva n’est jamais parvenue à organiser sa boxe, elle n’en avait pas le temps. Courageuse et valeureuse, on se demande encore comment elle a pu aller aussi loin dans le combat tant elle a vite été réduite au rang de punching-ball. Inévitablement l'arbitre arrêtait Koleva au huitième round au grand mécontentement du public. Pourtant Koleva n’avait jamais été battue avant la limite, c’est dire si rester intacte et debout devant Maiva Hamadouche devient difficile.

Franck Petijean (18-4-3, 3 KO) a réalisé une performance de tout premier ordre face à l’Italien Samuel Esposito (21-4, 11 KO) pour conquérir le titre de l’Union Européenne des poids super-légers. Aérien, rapide et précis, Petijean a surclassé un Italien pourtant loin d’être le premier venu . Le protégé de Youcef Barit et Eric Tormos nous est apparu comme touché par la grâce en réussissant tout ce qu’il entreprenait. Esposito a été compté trois fois suite à des coups vifs, rapides, variés et précis. Incontestablement Franck Petijean a livré l’une des meilleures prestations de sa carrière et le titre Européen lui tend les bras.

Michel Beuville photos Pierre Girod, le 22 Janvier 2017

A lire également...


Derniers combats

Garcia domine Broner aux points-Charlo bat Heiland
30/07/17 - A. Cotiniaux

Pour quelques uppercuts de plus...
04/07/17 - J. LAMBERT,

Achour, Frénois et Mendy brillants vainqueurs
25/06/17 - A. Cotiniaux,

K. Aliliche en champion, M. Beaussire convaincant
11/06/17 - M. Beuville

Carbonello ( Bel) battu pour l'IBF International
08/06/17 - C.

Résultats du Gala BC Frameries (Eric Capossela)
04/06/17 - C.

Nordine Oubaali étincelant vendredi soir à Paris
03/06/17 - A. Cotiniaux

Excellent Gala à Verviers (Belgique)
22/05/17 - C.

C. Vitu décroche son passeport pour le monde !
19/05/17 - M. Beuville,

Tachour et Kani enflamment Monaco !
14/05/17 - Y. Cousin;

5/5 pour BC Bressoux et GMG à leur gala
14/05/17 - C.

Victoire des Fighting Roosters !
12/05/17 - P. Girod

H. Mohoumadi redevient champion d'Europe !
05/05/17 - M. Beuville

Résultats du Gala Emergence XL Belgique
03/05/17 - C.

Damien Martin s'en va par la grande porte !
30/04/17 - A. Cotiniaux,

Combat de Titans à Wembley !
30/04/17 - M. Beuville

Le Mpj Team 3 sur 3, Pareo l'emporte
26/04/17 - C.

Résultats des licenciés Belges à l'étranger :
26/04/17 - C.

Les Ceintures MONTANA 2017
23/04/17 - P. Girod

Attou vs Beaussire: le plus rusé sort victorieux
16/04/17 - M. Beuville

Bon Gala à Châtelineau (Bel) 8/4/17
11/04/17 - C.

4/4 pour les amateurs Belges à Drancy 1/4
06/04/17 - C.

Résultats des amateurs Belges à Bethune 1/4
06/04/17 - C.

Excellent gala à Gand ce 31 mars
06/04/17 - C.

Papot et Ismailov vainqueurs à St Nazaire
01/04/17 - A. Cotiniaux,

M. Mimoune sans pleinement convaincre...
01/04/17 - M. Beuville,

Messaoudi (Bel, WSB Maroc) vainqueur par RSC4
30/03/17 - C.

Réunion du 26 Mars 2017 à Levallois
28/03/17 - P. Girod

Golovkin - Jacobs: le miracle n'a pas eu lieu
19/03/17 - M. Beuville,

Gala multi sports de combat à Spa le 4 mars 2017
14/03/17 - C.

boxe en France
boxe dans le monde
les partenaires
memorabilia
Copyright © NetBoxe.com (1996-2017) - Informations légales - Email : contact@netboxe.com