QUEBEC  |   FORUM  |   PETITES ANNONCES  |   GALERIE PHOTO  |   LEXIQUE  |
  ACCUEIL
  

M. MIMOUNE CONSERVE SON TITRE SANS PLEINEMENT CONVAINCRE

Dans une réunion organisée par Malmine Kone (MKEvents) hier soir à l’Institut National du judo, Mohamed Mimoune a conservé pour la seconde fois sa ceinture de l’Union Européenne des poids welters en battant aux points le Finlandais Jussi Koivula qui lui posa bien des problèmes. Si M. Mimoune était supérieur techniquement, ses deux voyages au tapis et son manque de puissance ne lui auront pas permis de convaincre totalement le public Parisien.

Après une entame de combat qu’il maîtrisa en totalité, Mimoune encaissa un crochet gauche sur le haut de la tête qui l’envoya au tapis lors de la seconde reprise. Compté, le Toulousain protestait en se plaignant d’un coup arrivé derrière la tête. Mimoune récupérait sans dommages et il poursuivait sa domination. Son bras arrière et ses enchaînements prenaient de vitesse le Finlandais. Un crochet droit suivi d’un uppercut ébranlaient Koivula, Mimoune était lancé, l’affaire semblait bien engagée...Quelle ne fut pas la stupeur du public quand le champion se retrouvait au tapis sur une grosse droite pleine face ? M. Mimoune était groggy et le gong sonnait fort à propos, scellant ainsi un quatrième round de tous les dangers pour le tenant du titre. La suite du combat fut à l’avantage de Mimoune avec notamment un 9éme round de totale domination où il frappa Koivula sous tous les angles et aux quatre coins du ring. Le visiteur était ébranlé par cette déferlante de coups, inouï qu’il fut encore debout après ce traitement de choc. Finalement M. Mimoune, à défaut de convaincre totalement, a assuré l’essentiel en conservant son bien avec un verdict unanime en sa faveur/ 116-111 et deux fois 115-111.

Le poids lourd-léger Hervé Lofidi est pétri de talent, encore fallait il le monter dans une grande soirée Parisienne, là où les projecteurs sont braqués sur les champions, provoquant parfois une pression insurmontable. Autant dire que le Rouennais a séduit et enchanté les 1500 spectateurs présents et probablement aussi les abonnés de Canal +. Ludovic David n’est jamais parvenu à s’installer dans un combat à sens unique tant Lofidi a éclaboussé de toute sa classe les débats.
Le mouvement, les déplacements et la vitesse d’exécution de Lofidi ont laissé Ludovic David médusé. Au 3éme round, une terrible accélération ponctuée d’une série d’uppercuts, ensanglantaient l’Aulnésien, l’arbitre consultait le médecin qui conseillait l’arrêt, M. N. Baraia mettait fin à l’affrontement, un peu trop rapidement pour N. Lalaoui, le coach de David qui ne manquait toutefois pas de féliciter Hervé Lofidi. Indéniablement l’élève de Salem Hamraoui a marqué les esprits en étant la grande révélation de la soirée.

Le championnat de France des poids lourd entre Cyril Leonet le tenant et Faisal Ibnel Arrami fut disputé sur un faux rythme. Peu d’accélérations tout au long de ces dix rounds mais un combat âpre au cours duquel les deux boxeurs se sont échangés des coups durs à défaut d’être spectaculaires. Les deux hommes étaient prés l’un de l’autre, difficile de juger les débats, Arrami enchaînait deux ou trois coups quand Leonet avançait en délivrant une seule frappe. Les deux champions finissaient la joute marqués et épuisés et c’est un match nul qui sanctionnait ces dix reprises. 94-96 pour le tenant 96-94 pour le challenger et 95-95 pour le 3éme juge. Raphael Tronché, la nouvelle recrue du Team MKEvents montait sur le ring déifier C. Leonet pour ce qui sera probablement le prochain championnat de France de la catégorie reine.

Youri Kalenga effectuait sa rentrée après son dantesque championnat mondial de 2016. Opposé au Russe basé en Allemagne, Kalenga est apparu tendu, mettant plusieurs reprises à retrouver ses marques et sa boxe. Gadajew était recroquevillé sur lui même derrière une garde bien haute même s’il se permettait quelques timides remises. Le travail de sape au corps de Y. Kalenga finissait par porter ses fruits au 4éme round, il martelait Gadajew sur les flancs et à la face. Ali Oubaali était sur le point de l’arrêter et la serviette volait sur le ring . «  Goulamirian tu m’as défié, prouve maintenant que tu es un homme, je veux t’affronter à mon prochain combat ! » s’est exclamé Kalenga au micro.

Ahmed El Moussaoui a été une fois de plus fidèle à son image ; celle d’un magnifique boxeur à qui il ne manque qu’une dernière touche finale pour passer à un niveau supérieur qui lui est promis. Hier soir Ahmed a surclassé Igor Fanyan, un robuste Ukrainien qui n’a jamais pu prendre en défaut le virtuose Aulnésien . El Moussaoui a fait étalage de toute sa classe avec des gestes d’une grande pureté, finalement il n’aura manqué qu’une étincelle qui lui aurait permis de battre Fanyan avant la limite.
Les cartes des juges reflètent la prestation d’AEM : 80-72 trois fois . Un championnat de l’EU Franco-Français mettant aux prises M. Mimoune et Ahmed El Moussaoui serait incontestablement une bien belle affiche Parisienne…

Pour clôturer ce gala, Malamine Kone a eu la judicieuse idée de placer le grand espoir de la boxe tricolore en la personne de Louis Kaway Toutin. Opposé à Andrej Maurer un solide gaillard de 29 ans venu d’Allemagne, le jeune Toutin a encore fait parler la poudre.
Maurer armé de bons états de service, semblait être taillé pour donner une solide réplique à Kaway, il fut vite débordé par la fougue, la puissance et la variété des coups de celui que l’on peut qualifier de phénomène de la boxe. Dés la fin du premier round, Maurer était éprouvé et marqué par les crochets des deux mans de L. Toutin, alors qu’il était confiant avant le premier coup de gong il se retrouvait au tapis et compté. Un genou sol et les yeux hagards, Maurer semblait se demander ce qui lui arrivait. Toutin en mettait une deuxième couche lors de la seconde reprise avec une série de coups en haut puis en bas, l’arbitre estimait que la démonstration était suffisante et il stoppait la punition. A qui le tour ?

Michel Beuville, photos Pierre Girod, le 01 Avril 2017

Derniers combats

K. Aliliche en champion, M. Beaussire convaincant
11/06/17 - M. Beuville

Carbonello ( Bel) battu pour l'IBF International
08/06/17 - C.

Résultats du Gala BC Frameries (Eric Capossela)
04/06/17 - C.

Nordine Oubaali étincelant vendredi soir à Paris
03/06/17 - A. Cotiniaux

Excellent Gala à Verviers (Belgique)
22/05/17 - C.

C. Vitu décroche son passeport pour le monde !
19/05/17 - M. Beuville,

Tachour et Kani enflamment Monaco !
14/05/17 - Y. Cousin;

5/5 pour BC Bressoux et GMG à leur gala
14/05/17 - C.

Victoire des Fighting Roosters !
12/05/17 - P. Girod

H. Mohoumadi redevient champion d'Europe !
05/05/17 - M. Beuville

Résultats du Gala Emergence XL Belgique
03/05/17 - C.

Damien Martin s'en va par la grande porte !
30/04/17 - A. Cotiniaux,

Combat de Titans à Wembley !
30/04/17 - M. Beuville

Le Mpj Team 3 sur 3, Pareo l'emporte
26/04/17 - C.

Résultats des licenciés Belges à l'étranger :
26/04/17 - C.

Les Ceintures MONTANA 2017
23/04/17 - P. Girod

Attou vs Beaussire: le plus rusé sort victorieux
16/04/17 - M. Beuville

Bon Gala à Châtelineau (Bel) 8/4/17
11/04/17 - C.

4/4 pour les amateurs Belges à Drancy 1/4
06/04/17 - C.

Résultats des amateurs Belges à Bethune 1/4
06/04/17 - C.

Excellent gala à Gand ce 31 mars
06/04/17 - C.

Papot et Ismailov vainqueurs à St Nazaire
01/04/17 - A. Cotiniaux,

M. Mimoune sans pleinement convaincre...
01/04/17 - M. Beuville,

Messaoudi (Bel, WSB Maroc) vainqueur par RSC4
30/03/17 - C.

Réunion du 26 Mars 2017 à Levallois
28/03/17 - P. Girod

Golovkin - Jacobs: le miracle n'a pas eu lieu
19/03/17 - M. Beuville,

Gala multi sports de combat à Spa le 4 mars 2017
14/03/17 - C.

Maxime Beaussire intraitable à Trouville Sur Mer !
26/02/17 - M. Beuville,

Les fightings Roosters s'inclinent de peu !
24/02/17 - M. Beuville

Très bon Gala du Team Bufi à Thieu (Hainaut) 12/2
18/02/17 - C.

boxe en France
boxe dans le monde
les partenaires
memorabilia
Copyright © NetBoxe.com (1996-2017) - Informations légales - Email : contact@netboxe.com