QUEBEC  |   FORUM  |   PETITES ANNONCES  |   GALERIE PHOTO  |   LEXIQUE  |
  ACCUEIL
  

PAPOT ET ISMAILOV VAINQUEURS A ST NAZAIRE

Vendredi soir, le gymnase Coubertin de St Nazaire était quasiment complet pour accueillir le gala de boxe mis sur pieds par le promoteur Gérard Teysseron avec six combats professionnels. La team Cazeaux était hautement représentée avec trois combattants, de même que les quasi- voisins Nantais avec trois boxeurs également.
La barre avait été placée très haute à l'élaboration d'un programme qu'il a fallu sans cesse modifier après bien des péripéties liées à plusieurs forfaits auxquels l'organisation a du palier jusqu'au dernier jour.
Et bien, le très bon déroulement de cette soirée a certainement du engendrer un gros soulagement, car le gala a vraiment tenu toutes ses promesses, un succès populaire bien présent, et aussi sportif sans doute au delà des espérances.

Sous les caméras de SFR Sports, les combattants ont sans exception donné le meilleur d'eux mêmes, David Papot (19-0-0, 3 KO) fer de lance du Boxing Club Nazairien a une fois de plus enthousiasmé le public pendant douze reprises menées rondement la plupart du temps au centre du ring, et aussi tête contre tête avec son adversaire Biélorusse Dzmitry Atrokhau (15-1-0, 6 KO) qui était toujours invaincu avant de disputer cette ceinture WBA Continentale des poids moyens. Les deux combattants étaient gauchers, ce qui n'enleva rien à la qualité du spectacle, un combat équilibré certes, mais David en faisait toujours plus avec de belles combinaisons corps-face,et passait aussi souvent l'uppercut pendant toute la durée du combat, une arme bien préparée, le Nazairien n'a jamais paru en gros danger sur cette distance qu'il abordait pour la première fois de sa carrière tout comme Atrokhau. Bel et bien avance, Papot change de style dans la dernière reprise pour en donner encore plus au public conquis, jouant même un peu avec son adversaire qu'il méduse en réalisant des esquives d'une grande qualité technique. Avec son élégance et sa grande forme habituelle, le présentateur Jean Pierre Cossegal annonce les scores, mission bien accomplie pour David déclaré vainqueur à l'unanimité 115/113-115/113 et un plus logique 116/112 à nos yeux.
C'est du délire dans la salle même si personne ne doutait de la décision, cela n'a pas été une partie de plaisir et loin s'en faut de par l'adversité de qualité, mais Papot a bien franchi un nouveau pas vendredi soir.

Il y a eu comme prévu initialement un championnat de France des super-moyens entre deux boxeurs qui se sont vus désignés co-challengers de par le sérieux, et les bonnes volontés de certaines personnes vraiment impliquées pour défendre la boxe sur le territoire. Le redoutable frappeur Nantais naturalisé il y a peu Shamil Ismailov ( 15-3-0, 12 KO) était opposé au jeune Marseillais proposé par Jacques Patrac, Diego Natchoo (10-1-3, 2 KO). Jacques, récemment habilité promoteur avait pris certes un risque pour son poulain, mais bien calculé car le jeune Natchoo a fait bien mieux que se défendre pour ne pas prendre les "parpaings" de Shamil, ce dernier a mené les débats, mais Natchoo grâce sans doute aux bonnes consignes préalables, a su ne pas rester la plupart du temps, dans l'axe du Nantais, bien sur ses appuis, doté d'une bonne technique, Diego est parvenu à accompagner les coups puissants, et aussi à bien sortir des situations qui auraient pu le rendre vulnérable avec de très bons déplacements, il plaçait aussi de bons contres, un bon bras avant, pas facile cependant de mettre Shamil en grosses difficultés. Le métier du Nantais a pesé dans la balance étant déclaré vainqueur par décision partagée au terme des dix reprises 98/92-97/93 et 95/96. En tous les cas, personne ne regrettera cette confrontation, Ismailov peut savourer cette ceinture amplement méritée, Natchoo aura été très honorifique en acceptant ce gros défi auquel il ne s'attendait surtout pas en ce 31 mars. Il aura appris sur ce combat, tout comme le nouveau champion qui lui aussi réalisait en cette occasion son premier dix rounds.

Plus tôt dans la soirée, le super moyens Pierre Hubert Dibombé (13-0-1, 7 KO) a lui aussi enthousiasmé ses très nombreux supporters face au tout jeune Géorgien Soso Abuladze(13-3-1, 7 KO) qui réalisait une bonne entame de combat, le Nantais se contentant de tester son adversaire qui faisait alors bonne figure, mais pour Pierre Hubert, c'était quand même un round de chauffe car la suite allait basculer tout à son avantage dès qu'il passera à la vitesse supérieure. Déjà bien en avance à la fin de la quatrième reprise, Dibombé se déchainait dans la 5 ème reprise, son adversaire encaissant alors une première avalanche de coups le propulsant au tapis, sans être compté car il y avait bien une glissade, mais dans la foulée, et sous une nouvelle attaque acharnée cette fois ci, l'arbitre se devait de stopper les débats devenus trop inégaux.

Dans un combat équilibré de bonne facture chez les super-welters, Steven Bloyer du Boxing club Nazairien (17-19-0, 1 KO) avait dominé surtout dans la seconde partie le très vaillant David Afonso Pereira (2-11-1, 1 KO) sur trois scores identiques 58/56. Encore un beau duel franco-français qui a enchanté le public de même que celui qui opposa plus tard dans la soirée son compère Olivier Vautrain (6-0-0, 2 KO) qui signait sa sixième victoire pour autant de combats face au très méritant Nicolas Salsi ( 5-3-1, 1 KO) venu de l' Isère. Du haut de son 1m90, gaucher, Olivier est difficile à toucher et envoie des coups à bon escient, que ce soit à distance ou de près grâce à un bon uppercut, après une troisième reprise un peu difficile, Salsi a été cependant une très bonne adversité même s'il s'est incliné 58/56-59/55 et 58/56 de nouveau en faveur de Vautrain. Le type même de combat qui fait progresser le vainqueur comme le vaincu.

Les spectateurs étaient restés encore nombreux, même si une partie avait cependant quitté le gymnase afin d'apprécier l'autre voisin Nantais, le jeune Dylan Bregeon en mi-lourds (3-0-0, 1 KO) qui devait initialement disputer un combat de tournoi, mais son adversaire engagé dans cette compétition n'était parait-il pas encore à jour de sa licence 2017 !!!. Donc, encore une fois, il a été fait appel (Merci Mr Teysseron et ses relations) au Normand Gabriel Lecrosnier (19-41-4, 1 KO ) de St Lô qui s'est lui aussi une nouvelle fois dévoué alors qu'il venait de disputer début mars le championnat de France face à Hugo Kasperski . Beaucoup découvraient Dylan chez les pros, c'était seulement son 3 ème combat, mais aussi sa 3 ème victoire et cette fois devant un boxeur très expérimenté qui disputait son 64 ème combat, probablement le record actuel des boxeurs toujours en activité dans l'hexagone.

Beaucoup plus grand, Bregeon a bien su profiter aussi de son allonge, habile et très mobile dans ses déplacements, il a beaucoup travaillé avec son direct du bras avant, sans grosse puissance certes, mais suffisamment pour marquer des points tout en envoyant également sa droite, beaucoup plus sèche, mais Lecrosnier dit "Gaby le Vieux Lion" adoptait une toute autre tactique, garde bien hermétique, il tentait de lancer de larges crochets mais le protégé d' Alban Georget avait aussi l'œil vif pour ne pas les prendre de plein fouet et surtout les éviter. Dylan fait aussi partie d'une nouvelle génération qu'il conviendra de suivre avec intérêt à condition que la boxe poursuive son redressement et surtout que des forfaits de dernières minutes ne se généralisent que le moins souvent possible. Les scores en sa faveur sont de 60/54-59/55 et 59/55.

Ainsi se clôturait cette très belle soirée, la prochaine se promet également d'être événementielle, probablement en juin prochain dans cette ville où le virus pour la boxe est bien incrusté depuis des décennies.

PS: Nous tenons à remercier chaleureusement LCréation Photography (Laetitia) pour sa précieuse et magnifique contribution photographique.

André Cotiniaux, Photos LCéation Photography, le 01 Avril 2017

A lire également...


Derniers combats

Résultats GALA GMG Hall La Préalle (Bel) 14/10/17
18/10/17 - C.

Gala BC Flandria à Middelkerke( Bel)
15/10/17 - C.

Yoka – Rice : La route est longue…
15/10/17 - J. Lambert

Mimoune sacré champion d' Europe des welters
07/10/17 - A. Cotiniaux

Résultats complets du Gala d'Aalst (Bel) 30/9
02/10/17 - C.

Sanae Jah titrée international WBA en mouches 23/9
24/09/17 - C.

Défaite honorable pour Francillette
23/09/17 - Y. Cousin;

Golovkin-Alvarez : un grand championnat du monde
17/09/17 - M. Beuville

1ère ceinture pro pour Pareo (Belgique)
14/09/17 - C.

Garcia domine Broner aux points-Charlo bat Heiland
30/07/17 - A. Cotiniaux

Pour quelques uppercuts de plus...
04/07/17 - J. LAMBERT,

Achour, Frénois et Mendy brillants vainqueurs
25/06/17 - A. Cotiniaux,

K. Aliliche en champion, M. Beaussire convaincant
11/06/17 - M. Beuville

Carbonello ( Bel) battu pour l'IBF International
08/06/17 - C.

Résultats du Gala BC Frameries (Eric Capossela)
04/06/17 - C.

Nordine Oubaali étincelant vendredi soir à Paris
03/06/17 - A. Cotiniaux

Excellent Gala à Verviers (Belgique)
22/05/17 - C.

C. Vitu décroche son passeport pour le monde !
19/05/17 - M. Beuville,

Tachour et Kani enflamment Monaco !
14/05/17 - Y. Cousin;

5/5 pour BC Bressoux et GMG à leur gala
14/05/17 - C.

Victoire des Fighting Roosters !
12/05/17 - P. Girod

H. Mohoumadi redevient champion d'Europe !
05/05/17 - M. Beuville

Résultats du Gala Emergence XL Belgique
03/05/17 - C.

Damien Martin s'en va par la grande porte !
30/04/17 - A. Cotiniaux,

Combat de Titans à Wembley !
30/04/17 - M. Beuville

Le Mpj Team 3 sur 3, Pareo l'emporte
26/04/17 - C.

Résultats des licenciés Belges à l'étranger :
26/04/17 - C.

Les Ceintures MONTANA 2017
23/04/17 - P. Girod

Attou vs Beaussire: le plus rusé sort victorieux
16/04/17 - M. Beuville

Bon Gala à Châtelineau (Bel) 8/4/17
11/04/17 - C.

boxe en France
boxe dans le monde
les partenaires
memorabilia
Copyright © NetBoxe.com (1996-2017) - Informations légales - Email : contact@netboxe.com