QUEBEC  |   FORUM  |   PETITES ANNONCES  |   GALERIE PHOTO  |   LEXIQUE  |
  ACCUEIL
  

CEDRIC VITU: '' JE VISE UN CHAMPIONNAT DU MONDE''

Le 18 mai prochain Cédric Vitu (45-2, 18 KO) a rendez vous au Cirque d'Hiver de Paris avec l'Italien Marcello Matano (17-2, 5 KO) pour un combat vital qui devrait déboucher sur un championnat mondial IBF. La boxe n'autorise pas la demie-mesure et le champion d'Europe des poids super-welter devra viser l'excellence lors de cette finale éliminatoire IBF. C. Vitu a l'expérience de ces rendez vous couperets où le champion peut voir réduit à néant le travail et l'investissement d'une décennie. Ses forces sont son talent, son mental et un vécu peu ordinaire..Il y aurait certainement matière à écrire un scénario et à réaliser un film avec l'histoire de Cédric Vitu tant ce garçon trentenaire a déjà traversé bien des tempêtes qui lui ont forgé un mental d'acier.

Derrière une apparence détachée se cache un homme faisant preuve d'une remarquable lucidité sur ce qui l'entoure. Rarement complaisant envers sa discipline, il avoue ne pas apprécier les faux titres mondiaux qui pullulent dans la boxe, cette franchise n'est pas toujours appréciée, peu importe, il assume.
Malamine Kone a flairé le charisme du champion d'Europe et il en fait sa tête d'affiche lors de ses grands galas parisiens. A quelques jours de l'un des plus grands rendez vous de sa carrière, nous avons interrogé Cédric Vitu.

NB: Comment vas tu ?
Impeccable, merci. Je me sens de mieux en mieux, plus l’objectif est élevé, mieux je me sens.

NB: Connais tu Marcello Matano ?
Pas vraiment. Nous avons regardé des vidéos sur Youtube mais il n’en circule pas beaucoup concernant ses combats. L’Italien a déjà l’expérience d’une demi finale car il en a disputé une devant l’Américain Julian Williams. Il a l’air d’être offensif, c’est un boxeur à ne pas sous estimer, nous ne le prenons pas à la légère. Je me suis préparé en conséquence de ce gros défi.

NB: Que représente pour toi une finale éliminatoire mondiale ?
C’est un truc énorme ! Le dernier étage avant un championnat du monde.

NB: As tu une préférence pour une fédération mondiale ?
Celle qui me donnera l'opportunité de disputer un championnat du monde. Là c'est un combat éliminatoire IBF, donc c'est celle là que je vise.

PS: l'Américain Jarett Hurd est champion IBF. Cette fédération ne classe personne en n°1 et en n°2, C. Vitu est 3éme et Matano 4éme.

NB: Penses tu avoir atteint ton sommet ? Pourrais tu élever encore ton niveau lors d’une préparation à un championnat du monde ?
Bien sur que j’ai encore de la réserve, je peux élever mon niveau, j’en suis persuadé. Si je ne pensais pas pouvoir être encore meilleur, je m’arrêterais avec quatre championnats d’Europe de gagnés et je n’aurais plus d’ambition. Je n’ai jamais été aussi prêt de mon objectif suprême, je ne vais pas faire un championnat du monde pour dire que je l’ai fait, ou pour faire de la figuration face à des grands noms de la boxe mondiale, ce n’est pas mon genre !! Si j’y vais ce sera pour le gagner.

NB: Le cirque d’hiver et Matano te font-il peur ?
C’est pendant la préparation que je ressens de l’appréhension. Il ne faut pas que je me loupe, il y a de gros enjeux derrière ce combat..Bien sur que j’ai peur, mais pas au sens où j’ aurai peur de l’adversaire mais peur de la défaite. Vous savez, la défaite est cruelle dans la boxe, aujourd’hui je suis en haut de l’affiche, si demain je perds, je ne sais même pas si je serais encore sur l’affiche (rires). Ma seule peur c’est d’échouer alors que je suis prêt du but, celui qui dit qu’il ne ressent pas cette peur c’est un menteur.

NB: Que vois tu de positif dans la boxe ?
(Hésitation). L’affection des gens qui ne me connaissaient pas et qui m’ont vu à la télévision. Maintenant, ils m’encouragent et ils m’envoient des messages via les réseaux sociaux, c’est sympa.

NB:Et de négatif ?
No comment..(rires).

NB:Il y a quelques années, tu m’avais confié que tu ne te sentirais comme un champion que le jour où tu serais champion d’Europe, et maintenant ?
Oui c’est vrai, je me souviens de ces paroles… cela fait un moment et ça fait drôle. Maintenant je suis champion d’Europe, j’ai déjà eu quatre fois le bonheur d’avoir la ceinture autour de la taille mais cela ne me suffit plus. Je suis quelqu’un d’ambitieux et je veux monter à l'étage du dessus. Mon objectif est de viser le plus haut possible: un championnat du monde !

NB: Penses tu incarner l’exemple type du champion ?
Difficile de répondre, ce n’est pas à moi de le dire, c’est aux gens, aux médias qu’il revient d’émettre un avis sur la question . Je n’ai pas été médiatisé quand je suis passé pro, je ne sortais pas des jeux olympiques par exemple. J’ai commencé ma carrière au plus bas de l’échelle et dans l’anonymat par des quatre rounds, j’ai gravi les étapes une par une. Mes combats ont eu lieu en France, une ceinture WBC, champion de France, de l’Union Européenne et maintenant champion d’Europe. J’ai galéré avant d’en arriver là, il m’a fallu 10 ans pour être en haut de l’affiche !! J’en ai bavé, volé en Angleterre devant un invaincu, je suis aller chercher le titre en Italie contre un autre invaincu.
C’est un parcours à l’ancienne, palier par palier, avec patience les gens le savent et je pense être reconnu par mes pairs. Les vrais connaisseurs de la boxe savent ce qu’il faut faire comme sacrifices, ce qu’il faut endurer avant d’être champion. Si aujourd’hui, je suis champion d’Europe et classé parmi les trois meilleurs mondiaux dans deux prestigieuses fédérations (IBF/WBC) on ne m’a rien donné, je suis allé le chercher. Si certains pensent que je suis devenu médiatique seulement parce que je suis avec M. Malamine Kone, c’est faux, mais bon je pense que les gens apprécient encore à leur juste valeur des carrières comme la mienne; construites sur la durée, à la rude, sans cadeaux et à la force des poings.

NB: Avec le talent, c’est plus simple..
Certes, mais cela ne suffit pas. Petit, on me disait que j’avais du talent mais il faut du travail pour l’exploiter, sans la travail le talent ne sert à rien . Le travail et la détermination sont essentiels pour faire face aux défis du ring.

NB: Quelles sont les valeurs qui te sont chères ?
Le respect, c’est la base, ensuite la fidélité. La fidélité envers ceux qui m’ont apporté ce qui fait que je suis aujourd’hui. Par exemple, j’ai commencé avec mon père comme entraîneur, je finirai avec lui. On m’a proposé des entraîneurs Américains, d’aller ici et là, si je gagne le 18 mai mais je ne suis pas dans le rêve Américain, ce n’est pas du tout mon truc. Je suis Français ! Le petit Français qui boxe avec les moyens qui sont les siens mais qui demeure fidèle et confiant envers son entourage. On ne va pas mettre la charrue avant les bœufs mais si je passe Matano, nous avons un projet de camp d’entraînement en Corse avec Nicolas Riffard.

NB: Quelques questions plus intimes si tu me le permets. Es tu encore le jeune homme insouciant d’il a quelques années ?
Non, j’ai changé et mûri. Je n’ai pas envie d’avoir de regrets donc je suis bien plus sérieux qu’auparavant. Je suis papa et j’ai pris conscience de beaucoup de choses.

NB: Ton enfance ?
Je n’ai manqué de rien, j’ai été bien élevé. L’adolescence fut un peu plus compliquée, je viens d’un quartier et on sait tous que ce n’est pas toujours évident. Je n’étais pas un un très bon élève, le premier en sport et le dernier dans les autres matières (rires). Tout jeune, je me suis tourné vers la boxe, on me disait que j’avais un certain talent, j’ai persévéré. J’ai disputé les championnats de France junior et je suis allé en finale mais je fus battu au préférentiel après égalité 16-16. Je fus repéré par l’équipe de France juniors. J’ai commencé à y croire et voilà, le sport m’a fait arrêter les conneries (rires).

NB: La famille ?
Le plus important, c’est la base et le tronc. C’est comme un arbre, il ne peut pas pousser de feuilles s’il n’y a pas de tronc.

NB: Que peux t-on te souhaiter ?
De gagner le 18 puis d’être champion du monde !!

NB: Pour conclure, un petit mot pour les fans et les lecteurs de NetBoxe..
Déjà un grand merci aux fans de me suivre, merci à toi de t’intéresser à moi depuis de nombreuses années. Je lis les commentaires sur le forum, je vous remercie tous, les supporters comme les autres. Soyez au rendez vous le 18 mai au cirque d’hiver ou devant Canal +.

Michel Beuville, photos Pierre Girod, le 10 Mai 2017

A lire également...


Derniers entretiens

A. Goulamirian: Rencontrer Kalenga? C’est possible
16/07/17 - J. Lambert

Cédric Vitu: '' Je vise un championnat du monde''
10/05/17 - M. Beuville,

Attou vs Beaussire : que le meilleur gagne !
09/04/17 - M. Beuville

Tamba la Bomba
04/04/17 - Y. Cousin;

David Papot: ''On va la gagner !''
04/03/17 - A. Cotiniaux,

Clap de fin pour Greg Tony
10/12/16 - Y. Cousin

Michaël Diallo, le boxeur puncheur!
24/09/16 - Y. Cousin

Rénald Garrido: Le Lion pour le titre
20/05/16 - A. Cotiniaux

Interview vidéo de Youri Kalenga
14/05/16 - F. Allouche

Goulamirian: "pourquoi pas Youri contre Arsen "?
10/05/16 - J. Lambert,

Mohamed Mimoune, un champion à découvrir
30/04/16 - A. Cotiniaux

Zakaria Attou: ''Je vais prendre de gros risques"
23/04/16 - M. Beuville

Maxime Beaussire: '' l'Europe en point de mire ''
02/04/16 - M. Beuville

Thomas Masson: ''Pourquoi ne pas viser plus haut?"
02/03/16 - M. Beuville

H. N'Dam: ''J'ai encore une marge de progression''
14/02/16 - M. Beuville

M. Hamadouche:''2016 sera l'année de la conquête''
14/02/16 - M. Beuville

Lyés Chaibi déterminé à saisir sa chance !
25/11/15 - M. Beuville

Arsen Goulamirian: “Des copinages minables”
13/11/15 - J. Lambert

H. Karsperski: '' Je veux qu'on soit fier de moi''
03/10/15 - M. Beuville

J.Duhaupas: Quel boxeur serais-je si je refusais?
28/08/15 - F. Guillout

Y. Bloyer :''je veux faire une belle prestation''
19/07/15 - J. Valère

N. Mohammedi : 'Ne jamais arrêter de travailler ''
14/07/15 - M. Beuville

Mohammedi :''Je veux Kovalev, le numéro un''
23/05/15 - V. Massot

Hassan N'Dam:'' Je me bats pour ma famille''
17/05/15 - M. Beuville

Entretien avec Ermano Fegatilli
13/04/15 - C.

Kévin Thomas-Cojean: Pas d' option défaite !
13/04/15 - A. Cotiniaux

Johann Duhaupas : ''Je n'ai rien à perdre !''
06/04/15 - C. Guillochon

Jean Philippe Lustyk nous parle des Jacob
04/04/15 - C. Merlen

Y.Kalenga: '' je ne veux pas décevoir mes fans''
04/04/15 - J. Valère

Myriam Dellal veut M. Hamadouche
26/03/15 - J. Valère

boxe en France
boxe dans le monde
les partenaires
memorabilia
Copyright © NetBoxe.com (1996-2017) - Informations légales - Email : contact@netboxe.com