QUEBEC  |   FORUM  |   PETITES ANNONCES  |   GALERIE PHOTO  |   LEXIQUE  |
  ACCUEIL
  

TOP TEN NETBOXE 2017

Nous vous présentons la vingt deuxième édition du Top Ten NetBoxe, réalisée avec le concours de de la presse spécialisée et des correspondants NetBoxe . Comme les années précédentes, deux classements distincts ont été réalisés : le Top Ten "Monde" et le Top Ten "France".

TOP TEN MONDE 2017
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Vasyl Lomachenko
Crawford 
Golovkin 
Srisaket :
Joshua
Santa Cruz 
Oleksandr Usyk 
Mikey Garcia 
Saul Alvarez 
Luis Nery 

254
244
240
181
145
102
100
94
78
72


Les votes ont été serrés entre les trois premiers mais c’est Vasyl Lomachenko qui est notre lauréat 2017. Éblouissant sur le ring, Lomachenko réussit une première que n’avaient jamais pu réaliser en leur temps, l’un ou l’autre des frères Klitscshko ; faire triompher un boxeur Ukrainien ou issu de l’ex bloc de l’est dans notre Top Ten. Onze combat seulement à son actif et évoluant dans une catégorie des poids super-plumes où il fallait s’appeler Chavez, De La Hoya ou autres Mayweather pour être reconnu, Lomachenko s’impose pourtant comme le boxeur numéro 1 toutes catégories de poids confondues. Le phénomène Ukrainien réunit toutes les qualités en un seul boxeur, rapide, inspiré, physique, technique et spectaculaire. Sa domination est telle qu’il semble parfois réinventer la boxe. Trois championnats WBO en 2017 et autant de récitals, des adversaires médusés et impuissants. Terrassés par la vitesse, l’inspiration et le style unique de " High-tech ", les trois ont été contraints à l’abandon, c’est dire la domination de ce champion d’exception. Le dernier à s’y être essayé en 2017 fut le vétéran Cubain Guillermo Rigondeaux, il fut sans solution et il abandonna sans n’avoir rien pu montrer, ce qui vaut désormais à Lomachenko le surnom de " nomaschenko ", en référence à l’historique No Mas lancé par Roberto Duran en guise d’abandon face à Ray Léonard lors de leur second combat. La question qui se pose aujourd’hui est de savoir qui pourra rivaliser avec ce champion hors normes ? Mickey Garcia en poids légers  Le prochain sur la liste sera probablement le vainqueur du championnat WBO des poids légers qui opposera au mois de février les vétérans Paulus Moses et Raymundo Beltran.

Le second de notre classement est le même qu’en 2016 avec l’Américain Terence Crawford qui fut notre lauréat en 2014. L’invaincu Crawford a encore frappé les esprits cette année en anéantissant ce qui restait de concurrence dans sa catégorie. Le prodigieux Crawford devient ainsi le seul véritable et incontestable champion du monde de la boxe mondiale en s’emparant des quatre ceintures majeures : WBC/WBA/IBF et WBO. La Norvégienne C. Braekhus étant l’autre pugiliste à détenir les quatre titres. Terrence Crawford s’est d’abord débarrassé avant la limite du Dominicain Félix Diaz, puis il s’est emparé avec une facilité déconcertante des titres WBA et IBF du Namibien Julius Indongo. N’ayant plus aucune adversité en poids super-léger, l’Américain est monté en poids welter où se situent des défis à la hauteur de son talent. Ses compatriotes Keith Thurman et Errol Spence l’attendent de pied ferme, l’Australien Jeff Horn pourrait être le premier sur la liste.

Le Khazakh Gennady " GGG " Golovkin complète une nouvelle fois notre podium, Crawford lui chipe la seconde marche par la plus petite des marges, rarement un podium n’aura été autant disputé que celui de 2017. Golovkin est aujourd’hui le boxeur le plus apprécié de la planète, son style implacable et son absence de vagues hors des rings, lui valent ce statut de boxeur n°1 dans le cœur des supporters du monde entier.
En 2017, l’opposition est montée d’un cran, l’Américain Daniel Jacobs et le Mexicain Saul Alvarez se sont avérés de rudes adversaires et Golovkin a du s’employer pour s’imposer. Si la victoire contre Jacobs fut validée par les trois juges, nous ne sommes pas passés loin du scandale de la décennie avec la juge Adalaide Byrd et son ahurissant bulletin qui accordait huit points d’avance au Mexicain. Le souffle d’une injuste défaite est passé tout prés du Kazakh. Des négociations sont en cours pour une revanche qui pourrait avoir lieu le 5 mai prochain.
Le temps presse pour un Golovkin de bientôt 36 ans. Outre ce probable combat face à Alvarez, 2018 s’annonce comme l’année de tous les dangers pour GGG, Jacobs et Saunders sont en embuscade et les talentueux Américains D. Andrade et J. Charlo frappent à la porte des poids moyens

LES VOTANTS

Jean Philippe Lustyk (L’Équipe), Thierry Raynal (Le Courrier Picard), Michel Beuville (NetBoxe), Jean Charles Bares (journaliste indépendant), Arnaud Romera (France 2), Yvon Querlou (NetBoxe), André Cotiniaux (NetBoxe), Yoann Cousin (NetBoxe), Clement Alquier (NetBoxe), Christian Defauwes(NetBoxe Belgique), Eric Martin (NetBoxe).

LA METHODE
Chacun d'eux a classé 10 boxeurs dans les deux catégories, le classement se faisant ensuite par addition des points attribués.


Le quatrième de notre classement est Srisaket Sor Rungvisai, un poids super-mouche Thaïlandais que seuls les observateurs aguerris connaissaient en début d’année. En deux combats contre Roman Chocolatito Gonzalez, Srisaket Sor Rungvisai a gagné ses galons de vedette mondiale. Il est le premier à faire chuter l’idole Nicaraguayenne, une première fois aux points et par un terrible KO lors de la revanche. Le futur du Thaïlandais s’annonce corsé puisqu’il recevra la réplique de Juan Manuel Estrada et que cette catégorie des poids super mouche regorge de talents tels que le Japonais N. Inoue ou le Philippin J, Ancajas. Les projecteurs sont désormais braqués sur Srisaket Sor Rungvisai et ses prochaines apparitions ne passeront plus inaperçues.



Au terme d’une année où il s’est affirmé comme le meilleur poids lourd au monde, Anthony Joshua prend la cinquième place de notre Top Ten . Son championnat IBF/WBA contre Wladimir Klitschko a été l’un des sommets de ces douze derniers mois. La catégorie des poids lourds souvent citée comme l’une des plus faibles, a retrouvé un combat digne de son prestige. Klistchko fut grand mais Joshua le fut encore plus en mettant KO son glorieux aîné. AJ a effectué une seconde défense avant la limite aux dépens d’un vaillant Carlos Takam appelé de dernière minute. On attend maintenant des combats d’unification pour la super star Anglaise. Un combat face au champion WBO, le Néo Zélandais Joseph Parker, est en pourparlers mais le fans avant tout un combat face au champion WBC, l’Américain Deontay Wilder .

La suite de notre classement est complétée par Léo Santa Cruz. Le Mexicain a pris sa revanche sur l’Irlandais Carl Frampton en lui infligeant son premier revers pour récupérer son titre WBA des poids plume. Une ceinture que Santa Cruz a brillamment défendue en mettant KO au huitième round l’Américain Chris Avalos .

Oleksandr Usyk pointe à la septième place. Seulement onze combats pros pour le poids lourd-léger Ukrainien entraîné par Anatoly Lomachenko mais déjà une position de leader de la catégorie. Vainqueur de l’Américain Hunter, Usyk a ensuite surclassé Marco Huk pour s’ériger en véritable favori du passionnant tournoi " World Boxing Super Series ". L’attendu championnat WBO/WBC, qui comptera pour une demi finale du WBSS, entre l’Ukrainien et le Letton Mairis Briedis qui aura lieu le 27 Janvier lancera une année pugilistique 2018 que l’on espère faste.

Mikey Garcia a fait parler son punch en détruisant l’invaincu Dejan Zlaticanin pour le titre WBC des poids légers, Garcia a ensuite battu aux points Adrien Broner.
Saul Alvarez jouit d’une grande notoriété, ce qui lui vaut probablement d’apparaître en neuvième position de ce Top Ten 2017 que clôture le jeune (23 ans, Luis Nery. Le Mexicain qui a engrangé trois victoires avant la limite, est la véritable révélation de cette année. Le redoutable Shinsuke Yamanaka qui défendait pour la quatorzième fois son titre WBC des poids coq a subi sa première défaite aprés une dure correction des poings du jeune frappeur.

TOP TEN FRANCE 2017
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Cédric Vitu 
Mohamed Mimoune 
Hadillah Mohoumadi 
Yvan Mendy
Karim Guerfi 
Guillaume Frenois
Maiva Hamadouche 
Carlos Takam 
Nordine Oubaali 
Michel Soro 
256
245
232
169
126
110
97
94
88
59


L’édition 2017 consacre Cédric Vitu, enfin serait-on tenté d’écrire, tant le super-welter fut souvent placé dans notre Top Ten mais encore jamais sacré. La désignation de Titi Vitu est significative du crédit qu’accorde la presse spécialisée au Creillois. Ses résultats ont été acquis lors du premier semestre, malgré ce handicap de ne pas avoir combattu depuis six mois, Vitu s’impose. Après des années passées à gravir toutes les marches, nationales d’abord puis continentales ensuite, Vitu va enfin concrétiser son objectif ultime : Disputer un championnat mondial !
Douze ans que Cédric Vitu est passé professionnel, les embûches et les contretemps ne l’ont pas épargné mais renforcé par une douloureuse histoire personnelle, son mental n’a jamais fléchi. Champion d’Europe depuis 2015, il abandonné son titre après trois défenses victorieuses pour se concentrer à améliorer son classement au sein des fédérations mondiales. Le fantastique championnat d’Europe face à l’Espagnol Isaac Real au mois de Janvier a marqué les esprits. Vitu au sol au troisième round, la partie semblait bien mal engagée, c’était sans compter sur le mental hors normes de Titi qui a peu à peu grignoté son retard pour s’adjuger les reprises. Ses accélérations en fin de rounds ont laissé Real sans réaction. Le douzième round fut dantesque ; face à face, les deux hommes échangeaient des coups d’une rare violence, le palais des sports Marcel Cerdan était debout. Real prenait l’avantage mais un crochet droit venu d’on ne sait où, ébranlait sérieusement Real et c’est dans un finish extraordinaire que le Français s’imposait. Vitu récidivait quelques mois plus tard en mettant KO l’Italien M. Matano lors d’un combat éliminatoire IBF qui lui permet d’être aujourd’hui classé n°1 pour cette fédération. Reconnu également par le WBC qui le recense en quatrième position, Cédric Vitu se heurte malheureusement au puissant boxing buisness Américain et ses dollars qui rendent difficile la nomination d’un boxeur Européen pour un championnat mondial. Challenger officiel de Jarett Hurd, l’ex champion d’Europe a appris que le champion est blessé et aucune date ne lui a été fournie, bien difficile de se préparer à une telle échéance dans ses conditions. Finalement Cédric Vitu a dernièrement annoncé une bonne nouvelle ; il disputera le championnat WBA régulier, face au tenant du titre l’Argentin Brian Casatano, au mois de Mars en France ! Gageons que le talentueux Titi saura saisir cette chance, nous le lui souhaitons vivement.

Le second de notre Top Ten est Mohamed Mimoune, le toulousain a réussi l’un des exploits de l’année en battant l’Anglais Sam Eggington en Angleterre et le déposséder de son titre européen des poids welters. Plus tôt dans la saison, Mimoune avait conservé une seconde fois sa ceinture de l’union européenne en venant à bout du Finlandais Jussi Koivula. Une défense où Mimoune frisa la correctionnelle face à la dure frappe de Koivula. La victoire en Angleterre ne souffre d’aucune contestation même si un des juges a eu l’audace d’avoir quatre points en faveur du tenant du titre. Mimoune est âgé de trente ans et il est au sommet de son art. Son style attentiste et son manque de puissance ne font pas de lui un boxeur spectaculaire mais son surnom « The Problem » est approprié. Dans un grand jour, Mimoune peut se révéler intouchable comme l’avait constaté l’Espagnol C. Rodriguez totalement mystifié par Mimoune. Quelque peu désavantagé physiquement à l’échelon mondial, M. Mimoune qui fait facilement la limite des poids welter, envisage de descendre dans la catégorie inférieure des poids super-légers. Un premier combat le vingt Janvier prochain dans cette catégorie face à l’invaincu Argentin Emiliano Dominguez figurerait parmi les plans de son promoteur Malamine Kone.



Hadillah Mohoumadi complète notre podium 2017, là aussi c’est encore un champion d’Europe de premier plan qui est reconnu par notre panel de spécialistes. Mohoumadi est allé une seconde fois en Espagne conquérir le titre Européen des poids super-moyen, toujours face à Mariano Hilairio qu’il a largement battu aux points. « Hadi » a ensuite conservé sa couronne en battant Christopher Rebrasse au terme d’un combat de toute beauté.
Mohoumadi a 37 ans mais il n’est pas usé après vingt huit combats pros, dur au mal et s’appuyant sur une fantastique condition physique, il semble avoir encore de beaux jours devant lui. Son challenger officiel est l’expérimenté Ukrainien Stanislav Kashtanov, un rival dur mais largement à la portée du champion Français. Mohoumadi aimerait avoir une chance mondiale, son parcours en 2018 sera crucial en vue de cette montée vers les sommets.

Yvan Mendy, Notre quatrième, est dans le même cas, il est tout prés d’obtenir le sésame pour disputer le titre WBC des poids légers. Le Lion s’est emparé de la ceinture WBC Silver aux dépens de l’Espagnol Clavero avant de disputer un dix round victorieux contre Florian Montels. Yvan Mendy vient de clôturer cette année 2017 par une impressionnante victoire par KO sur le Mexicain Jesus Arevalo . Pendant les huit rounds qu’ont duré le combat, Mendy a fourni une prestation de valeur mondiale. Tout y est passé, de la maîtrise de l’adversaire et de la distance en passant par les blocages et la clairvoyance, l’élève de Giovanni Boggia a dominé son sujet comme peu de boxeurs Français sont capables de le faire aujourd’hui, du grand art ! Les événements pourraient se précipiter pour Yvan le Terrible, il est classé n°2 WBC et Mikey Garcia le champion a laissé sa couronne pour monter dans la catégorie supérieure. Y. Mendy devrait donc être nommé co-challenger avec le Dominicain Javier Fortuna pour disputer ce titre WBC des poids léger. Là aussi 2018 s’annonce sous les meilleurs auspices pour Mendy.

Karim Guerfi qui fut notre lauréat 2016, chute à la cinquième place, il paye sans doute son manque d’activité puisqu’en 2017, il n’aura combattu qu’une seule fois en défendant victorieusement son titre Européen des poids coq face au Belge S. Jamoye. Un seul combat mais une véritable démonstration de boxe au cours de laquelle Jamoye fut réduit au rang de spectateur. Brahim Asloum s’est émerveillé de la performance de Guerfi, il pourrait prendre sa carrière en main pour lui insufler un nouveau souffle.

Guillaume Frenois est sixième, il a défendu victorieusement son titre Européen des poids super-plumes en battant largement aux points le Russe

Vyacheslav Gusev puis l’Espagnol Ruddy Encarnacion avant d’abandonner sa couronne. Gui-Gui est n°15 WBC mais c’est vers l’IBF qu’il lorgne. Il occupe la septième place dans cette fédération, le titre est vacant et il n’y a ni n°1 ni n°2 ce qui rapproche sensiblement le Français du haut du classement. On attendra la suite avec impatience pour le talentueux et sympathique Guillaume Frenois.



Maiva Hamadouche est septième malgré que ce soit la seule pugiliste Française à détenir un titre mondial. Ce classement montre qu’il est toujours aussi difficile pour une femme de rivaliser dans la boxe, dommage, Maïva méritait mieux. La championne Française ne se ménage pas à l’entraînement où elle avoue se faire très mal pour ensuite dominer outrageusement ses rivales. Trois défenses de son titre IBF des poids super plumes en 2017 pour trois victoires avant la limite. El Veneo exécute si aisément ses concurrentes qu’elle les ferait presque passer pour quantité négligeable, pourtant Sanchez écrasée par la Française, a tenu tête à Kathie Taylor la super star Irlandaise. Incontestablement un grand combat entre Maîva et Taylor contribuerait à rendre justice à notre championne.

La suite du classement est complétée par Carlos Takam qui a combattu trois fois en 2017 , deux victoires avant la limite et une défaite avant le terme face à Joshua en étant prévenu seulement dix jours avant le combat, il fallait le faire, notre jury a apprécié.

Nordine Oubaali et Michel soro clôturent ce Top Ten 2017 dont on peut dire qu’il a fière allure.

PALMARES DU TOP TEN NETBOXE
MONDE
FRANCE
2016 André Ward
2015 Roman Gonzalez
2014 Terrence Crawford
2013 Guillermo Rigondeaux
2012 Nonito Donaire
2011 Andre Ward
2010 Sergio Martinez
2009 Manny Pacquiao
2008 Manny Pacquiao
2007 Floyd Mayweather
2006 Floyd Mayweather
2005 Floyd Mayweather
2004 Bernard Hopkins
2003 Roy Jones
2002 Lennox Lewis
2001 Bernard Hopkins
2000 Felix Trinidad
1999 Felix Trinidad
1998 Roy Jones Jr
1997 Oscar De La Hoya
1996 Oscar De La Hoya
2016 Karim Guerfi
2015 Michel Soro
2014 Hassan N'dam
2013 Nadjib Mohammedi
2012 Christopher Rebrasse
2011 Anne-Sophie Mathis
2010 Steve Herrelius
2009 Anthony Mezaache
2008 Anne-Sophie Mathis
2007 Brahim Asloum
2006 Souleymane Mbaye
2005 Jean-Marc Mormeck
2004 Mayar Monshipour
2003 Mayar Monshipour
2002 Jean-Marc Mormeck
2001 Julien Lorcy
2000 Bruno Girard
1999 Fabrice Tiozzo
1998 Fabrice Tiozzo

voir historique complet


LE VOTE DU PUBLIC

Une nouvelle fois, les lecteurs de NetBoxe ne sont pas d'accord avec le classement du Top Ten monde établi par les journalistes !
La lutte a tenu toutes ses promesses et c'est le Kazakh Gennady "GGG" qui décroche la première place en recevant 27.4% des 1570 suffrages exprimés. L'Ukrainien Vasyl Lomachenko lui a tenu la dragée haute avec 22.0%. L'Américain Terrence Crawford prend la troisième place avec 14.1%. On notera que le podium des lecteurs est constitué des mêmes noms mais pas dans le même ordre.
Anthony Joshua échoue d'un souffle à la quatrième place avec 14.0%. Viennent ensuite Srisaket Sor Rungvisai avec 11.2%, Olexander Usyk obtient3.3%; Guillermo Rigondeaux avec 2.2%, Léo Santa Cruz 2.0%, Saul Canelo Alvarez 1.5% et Mikey Garcia récolte 0.9% de vos votes. Le classement des lecteurs de NetBoxe démontre qu'ils sont des connaisseurs avisés, bravo à tous les participants !

Michel Beuville, le 22 Décembre 2017

Derniers articles

Mains Events 5: honneur aux dames !
19/01/18 - M. Beuville

Les Tops et les Flops 2017
29/12/17 - C. Alquier,

Beau Gala au Spiroudôme (Bel) ce 16/12 passé
23/12/17 - C.

Top Ten NetBoxe 2017
22/12/17 - M. Beuville

Pesées et conférence de presse '' La Conquête 3 ''
16/12/17 - P. Girod

La Conquête III, T. Yoka à l'épreuve d' A. Baghouz
12/12/17 - M. Beuville

Présentation du NO LIMITS de Levallois
10/12/17 - P. Girod

Rigondeaux / Lomachenko : Le sommet !
01/12/17 - P. GIBERSZTAJN

4 galas belges ce 18/11/2017
18/11/17 - C.

Jacob vs Beaussire: un prometteur championnat UE
05/11/17 - M. Beuville

THE MAIN EVENT 4 Les boxeurs entrent en piste !
31/10/17  

Carlos Takam face à l'Everest Anthony Joshua
22/10/17 - M. Beuville

Sofiane Oumiha reste amateur, objectif Or en 2020
19/10/17 - P. Girod

H. N'dam pour confirmer, T. Masson en conquête
15/10/17 - M. Beuville

Gala de boxe samedi 21 à Blagnac 6 combats pros
15/10/17 - A. Cotiniaux

La Conquête, Round 2
01/10/17 - M. Beuville

Sanae Jah en vedette à Bruxelles ce 23/9
21/09/17 - C.

Le légendaire Jake LaMotta disparait
21/09/17 - M. Beuville

Golovkin – Alvarez : Digne des 1980’s ?
18/09/17 - P. GIBERSZTAJN

Autour de GGG-Canelo par T. Chambefort à Las Vegas
16/09/17 - M. Beuville

Canelo-Golovkin : Le vrai combat de l’ année
09/09/17 - P. GIBERSZTAJN

Initiation boxe anglaise à Bruxelles JBA..
07/09/17 - C.

1/4 WBSS et CDM WBO O. Usyk vs M. Huck samedi !
02/09/17 - A. Cotiniaux

Sofiane Oumiha médaillé d'Or et champion du monde
02/09/17 - A. Cotiniaux

Angélique Duchemin nous a quitté
29/08/17 - M. Beuville,

Respect H. Slimani ( Team F. Tampere-Belgique)
15/08/17 - C.

Crawford/Indongo, un vrai championnat du monde !
11/08/17 - A. Cotiniaux

Le grand jour pour Soro
26/06/17 - J. LAMBERT

Paris en mode J.O !
25/06/17 - P. Girod

Conférence de presse Asloum Event/ SFR Sport
12/06/17 - P. Girod

boxe en France
boxe dans le monde
les partenaires
memorabilia
Copyright © NetBoxe.com (1996-2018) - Informations légales - Email : contact@netboxe.com