, c’est par cette déclaration, que Tony Yoka s’est adressé au public du Palais des sports peu de temps après avoir défait avant la limite le rude Anglais" />
     QUEBEC  |   FORUM  |   PETITES ANNONCES  |   GALERIE PHOTO  |   LEXIQUE  |
  ACCUEIL
  

TONY YOKA S'IMPOSE AVANT LA LIMITE !

" On ne va pas se voir pendant un petit bout de temps mais je sais que vous êtes là et que vous allez continuer à me soutenir " , c’est par cette déclaration, que Tony Yoka s’est adressé au public du Palais des sports peu de temps après avoir défait avant la limite le rude Anglais David Allen hier soir. Message prémonitoire d’un proche avenir déjà scellé par la commission de l’ALFD ? Réponse dans quelques jours...



Si Yoka semble résigné à une possible suspension, il n’en fut pas de même sur le ring où l’Anglais en aura vu de toutes les couleurs. Quelque peu enrobé mais quasiment au même poids que lors de son combat face à Luis Ortiz récent challenger de l’Américain Wilder, Allen n’a pas failli à sa réputation de boxeur vaillant, dur au mal et potentiellement dangereux avec ses coups lancés à la godille. Tony Yoka a encore élevé son niveau, il s’est étoffé physiquement sans perdre de sa vitesse d’exécution. Les premiers rounds furent une démonstration de boxe de la part du champion olympique, avec son seul bras avant, il contenait un Anglais qui n’avait qu’une envie : Pousser Yoka à la castagne, la seule tactique pouvant lui permettre de l’emporter; à distance comme techniquement c’était peine perdue. Dés le second round, la technique de Yoka donnait le ton, une combinaison crochet gauche uppercut surprenait Allen puis une droite toute seule en fin de round, touchaient l’Anglais. L’élève de Virgil Hunter était mobile, sérieux et soucieux de ne pas rester en face du "Rhinocéros blanc" lors de ce début de combat.

Allen continuait sa marche vers l’avant mais il était trop lent pour surprendre un champion affûté et appliqué, Yoka se permettait une série de 5 coups lors de la 3éme reprise, Allen devenait spectateur de la domination technique de son rival, impuissant à contrecarrer la belle mécanique. Crochet droit enchaîné par un uppercut du même bras mais Allen ne bronchait pas, on savait le bonhomme armé d’un menton en granit et si la précision des coups de l’Artiste, le stoppait, elle ne l’ébranlait pas. La supériorité technique du Français était telle que seul un accident ou une baisse de régime pouvaient encore entretenir un quelconque suspense. Dix rounds pour un 5éme combat, le pari était ambitieux, voire périlleux, la suite de l'affrontement donnera raison au Team Yoka. Au 6éme round, Allen sortait un peu de sa torpeur pour montrer qu’il demeurait dangereux, il passait un uppercut mais Yoka n’était pas en danger.



Le Français acceptait maintenant le combat de prés et là aussi c’est lui qui menait les débats, deux droites pleine face refroidissaient à nouveau les ardeurs d’Allen au 7éme round. Le combat était propre et disputé sur un bon rythme, l’opposition de styles était idéale pour faire briller le champion Français qui ne s’en privait pas. David Allen ne parvenait pas à toucher Yoka qui se protégeait parfaitement en montant bien haut les mains lors des rares phases où il se montrait moins actif, l’Anglais en était réduit à marteler les flancs adverses mais sans aucun dommage pour Tony Yoka. Allen a le crane dur, même le dur "King Kong" Ortiz ne l’a pas mis KO… Pourtant au 10 éme et dernier round, le Français le faisait stopper de la même manière que le Cubain l’avait fait au 7éme round. Une terrible accélération de Tony l’artiste ponctuée de grosses droites à la face, ballottait l’Anglais d’un coin à un autre du ring. Un traitement de choc final auquel on ne s’attendait pas pour un 1er dix rounds.



Allen était sonné, rouge et tout prés de sombrer, le très bon Christophe Fernandez stoppait fort à propos l’Anglais qui subissait sa seconde défaite avant la limite. Tony Yoka s’était montré brillant et en progression constante, tout juste si l’on notera un manque de travail au corps où il aurait peut-être pu trouver la solution plus tôt, comme le faisait remarquer Fabrice Tiozzo au micro de Canal+.

Souleymane Cissokho continue son ascension vers les sommets, 7éme combat pour une véritable démonstration de belle boxe face à un Carlos Molina ex champion mondial et précédé de prés de 40 combats pros. Il n'aura manqué qu'une victoire avant la limite du médaillé de bronze pour que la fête soit totale, seulement personne n'est encore parvenu à stopper l'expérimenté Mexicain. Dix rounds durant, "Souley" a pris de vitesse son rival, ses rapides séries ayant fait la différence. Au final ce combat fut un cavalier seul du talentueux et prometteur S. Cissokho. Large victoire aux points par décision unanime: 100-90 deux fois et 100-91. " Je suis content de mon combat, mes coaches sont contents, il faut continuer à travailler. C'était un boxeur d'expérience, je ne veux que de bons adversaires.." a déclaré Souley.



Ahmed El Moussaoui a du s'employer ferme pour venir à bout, par décision partagée, du Russe Alexey Evchenko. Evchenko a parfois durement touché El Moussaoui. L'élève de Nasser Lalaoui a connu une bonne entame de combat pour ensuite subir la pression constante du Russe. Combat de transition difficile pour Ahmed El Moussaoui, sa précision et sa technique supérieure lui permettant de s'imposer : 78-775; 77-75 et 77-76 pour Alexey Evchenko.



En poids mi-lourds, Michel Tavares a conservé son invincibilité en battant l’Ukrainien Denys Kozakov par KO à la 2éme reprise.



Toujours en poids mi-lourd, Cyril Benzaquen a largement dominé aux points (40-36 deux fois et 40-35) Jeffe Florentz.



Enfin Kevin Bertogal et Mathis Lourenco n'ont pu être départagés; match nul entre les deux hommes. 58-56 pour Lourenco, 57-58 pour Bertogal et 57-57 pour le 3éme juge.


Michel Beuville, photos Karim De La Plaine RINGSTAR FRANCE, le 24 Juin 2018

Derniers combats

Tony Yoka s'impose avant la limite !
24/06/18 - M. Beuville,

Beau Gala amateur B.T. Douglas Bellini (BEL)
31/05/18 - C.

Nikarkhoev et Vanackère titrés en Belgique 19/5
26/05/18 - C.

Massenaux et Loffet gagnent chez eux, Verviers(B)
08/05/18 - C.

NO LIMITS 3 à Douai
29/04/18 - P. Girod

Michel Garcia maître chez lui, Châtelineau ( Bel)
27/04/18 - C.

Les ceintures MONTANA (finales)
16/04/18 - P. Girod

Yoka convaincant, Oubaali foudroyant !
08/04/18 - M. Beuville,

Les Coqs vainqueurs au bout du suspense !
07/04/18 - P. Girod

Tachour détrône Garrido, Lele Sadjo confirme
01/04/18 - J. Lambert,

Un brillant N. Mohammedi domine H. Mohoumadi
31/03/18 - J. Lambert,

« Feroz » Cœur de Champion !
26/03/18 - Y. Cousin;

Mohammedi vs Mohoumadi: le Choc du Main Event 6 !
25/03/18 - J. Lambert,

Les Fighting Roosters font de nouveau carton plein
18/03/18 - P. Girod

La marche était trop haute pour Cédric Vitu !
11/03/18 - P. Girod

Victoire avec panache de Georges Ory pour l’Union
04/03/18 - Y. Cousin;

Finales Championnats de France Amateur 2018
26/02/18 - P. Girod

Maxime Beaussire vainqueur avec la manière !
25/02/18 - J. Lambert

R. Garrido retrouve le titre national !
18/02/18 - P. Girod

Kévin Thomas Cojean impérial à Pleurtuit
11/02/18 - A. Cotiniaux,

Rencontre WSB du 2 Février 2018 à Wagram
03/02/18 - P. Girod

Un exceptionnel Main Event 5 qui fera date !
21/01/18 - J. Lambert,

Tony Yoka monte en puissance !
16/12/17 - J. Lambert,

Y. Mendy frappe un grand coup à Levallois !
15/12/17 - M. Beuville,

Mikhalkin, la bête noire des français
04/12/17 - Y. Cousin;

Frameries (Belgique) 25/11/2017
26/11/17 - C.

Finales Amateurs IDF du 25 Novembre à Pouchet
26/11/17 - P. Girod

S Crambert et D Soloy illuminent Marville
19/11/17 - A. Cotiniaux,

Mohoumadi grand d'Europe, Mohammedi étincelant !
12/11/17 - M. Beuville,

Beaussire n'a pas fait dans la dentelle à Calais
12/11/17 - M. Beuville

boxe en France
boxe dans le monde
les partenaires
memorabilia
Copyright © NetBoxe.com (1996-2018) - Informations légales - Email : contact@netboxe.com