Avec Olksandr Usyk, la notion de noble art retrouve tout son sens; toucher sans être" />
     QUEBEC  |   FORUM  |   PETITES ANNONCES  |   GALERIE PHOTO  |   LEXIQUE  |
  ACCUEIL
  

OLEKSANDR USYK SEUL AU MONDE !

Pouvait-on rêver un meilleur dénouement pour le tournoi WBSS (World Boxing Super Series)? Un artiste du ring qui décroche le Mohamed Ali Trophy, "le plus grand" aurait surement apprécié la représentation..
Avec Olksandr Usyk, la notion de noble art retrouve tout son sens; toucher sans être touché. L'Ukrainien a donné une véritable leçon de boxe au rude Murat Gassiev qui n'était pourtant pas le premier venu avec ses titres IBF et WBA des poids lourd-légers.



Douze rounds durant, Murat Gassiev aura tenté en vain de cadrer cette cible mouvante. Usyk usait du bras avant à répétition, sans appuyer, mais assez pour empêcher son rival d'approcher. Le combat devait être une opposition de styles, il fut une démonstration de technique donnée par un boxeur d'1m90 et 90 kgs qui bouge et frappe aussi vite qu'un poids welter.
Formé à l'école d'Anatoly Lomachenko, Usyk est la copie conforme du phénomène des poids légers. Même facilité à déconcerter l'adversaire par des déplacements incessants et des frappes à répétition sous tous les angles.

Face à Gassiev, Usyk n'est jamais resté plus de cinq secondes sans donner des coups, souvent de courtes séries. Tantôt en direct du bras avant, tantôt en crochets suivis d'uppercuts, la gamme des coups du talentueux Ukrainien a totalement annihilé les intentions de son rival.
Le premier round donnait lieu aux traditionnelles minutes d'observation mais Usyk plantait le décor avec son bras avant qu'il doublait, triplait. Gassiev, la garde haute, observait, le climat était tendu. Lequel allait lancer les hostilités ?



Le scénario se répétait les rounds suivants. Gassiev semblait sur la réserve. Le rude combattant qui avait martyrisé Y. Dorticos, était pris de vitesse. Il ne parvenait pas à construire ni à produire une action. Une droite du Russe à la toute dernière seconde de la 4éme reprise pour ce qui sera sa 1ére touche sérieuse du combat.
Usyk menait un rythme élevé, en ne restant jamais en face, il obligeait Gassiev à lui courir après. La vitesse d'exécution et les déplacements ne sont pas les points forts du jeune champion Russe qui aime les échanges de prés.
Usyk dominait largement, Gassiev ne se montrait pas résigné mais il encaissait de nombreuses frappes. Les combinaisons crochet gauche/uppercut secouaient la tête du local, sans toutefois le mettre en danger.

A la mi combat le constat était sans appel pour Gassiev, il n'avait pas remporté un seul round. Les quelques frappes qu'il avait délivré, étaient isolées, il en aurait fallu beaucoup plus pour inquiéter le virevoltant Usyk. Gassiev se hasardait à frapper au corps, il connut plus de réussite mais là encore c'était trop peu pour être efficace. Pire, ses coups étaient anticipés par Usyk, si bien que par deux fois, Gassiev frappait (involontairement) trop bas.



Usyk poursuivait sur sa lancée alors que Gassiev donnait quelques signes de lassitude. Frustré et surclassé dans tous les domaines, il passait un mauvais moment au 10 round. Usyk le touchait sous tous les angles. Les uppercuts des deux mains de l'Ukrainien faisaient mouche.
Les deux dernières reprises confirmaient l'écrasante supériorité technique du magicien Usyk qui s'envolait vers une prestigieuse victoire chez "l'ennemi" Russe.

En seulement quinze combats, Oleksandr Usyk succède à l'immense Evander Holyfield en tant que véritable champion du monde des poids lourd-légers, suivra-t-il le même chemin que "The Real Deal" en allant s'imposer dans la catégorie reine ?
Nous le pensons suffisamment talentueux pour relever le défi avec succès.


Michel Beuville, le 22 Juillet 2018

Derniers combats

Mbili confirme tous les espoirs placés en lui !
29/07/18 - Y. Cousin;

Débuts victorieux pour Estelle Mossely !
29/07/18 - M. Beuville

Nadjib Mohammedi honteusement volé !
22/07/18 - M. Beuville

Oleksandr Usyk seul au monde !
22/07/18 - M. Beuville

Tony Yoka s'impose avant la limite !
24/06/18 - M. Beuville,

Beau Gala amateur B.T. Douglas Bellini (BEL)
31/05/18 - C.

Nikarkhoev et Vanackère titrés en Belgique 19/5
26/05/18 - C.

Massenaux et Loffet gagnent chez eux, Verviers(B)
08/05/18 - C.

NO LIMITS 3 à Douai
29/04/18 - P. Girod

Michel Garcia maître chez lui, Châtelineau ( Bel)
27/04/18 - C.

Les ceintures MONTANA (finales)
16/04/18 - P. Girod

Yoka convaincant, Oubaali foudroyant !
08/04/18 - M. Beuville,

Les Coqs vainqueurs au bout du suspense !
07/04/18 - P. Girod

Tachour détrône Garrido, Lele Sadjo confirme
01/04/18 - J. Lambert,

Un brillant N. Mohammedi domine H. Mohoumadi
31/03/18 - J. Lambert,

« Feroz » Cœur de Champion !
26/03/18 - Y. Cousin;

Mohammedi vs Mohoumadi: le Choc du Main Event 6 !
25/03/18 - J. Lambert,

Les Fighting Roosters font de nouveau carton plein
18/03/18 - P. Girod

La marche était trop haute pour Cédric Vitu !
11/03/18 - P. Girod

Victoire avec panache de Georges Ory pour l’Union
04/03/18 - Y. Cousin;

Finales Championnats de France Amateur 2018
26/02/18 - P. Girod

Maxime Beaussire vainqueur avec la manière !
25/02/18 - J. Lambert

R. Garrido retrouve le titre national !
18/02/18 - P. Girod

Kévin Thomas Cojean impérial à Pleurtuit
11/02/18 - A. Cotiniaux,

Rencontre WSB du 2 Février 2018 à Wagram
03/02/18 - P. Girod

Un exceptionnel Main Event 5 qui fera date !
21/01/18 - J. Lambert,

Tony Yoka monte en puissance !
16/12/17 - J. Lambert,

Y. Mendy frappe un grand coup à Levallois !
15/12/17 - M. Beuville,

Mikhalkin, la bête noire des français
04/12/17 - Y. Cousin;

Frameries (Belgique) 25/11/2017
26/11/17 - C.

boxe en France
boxe dans le monde
les partenaires
memorabilia
Copyright © NetBoxe.com (1996-2018) - Informations légales - Email : contact@netboxe.com